News & Reviews

les usines Toyota paralysées au Japon

44


Le leader mondial de l’automobile a annoncé subir un problème informatique majeur dans ses usines japonaises. Les quatorze lieux de production nippons sont à l’arrêt ce mardi 29 août.

C’est un gros coup dur pour le leader mondial de l’automobile. Le constructeur Toyota a été victime d’un important dysfonctionnement informatique dans ses sites de production nippons. Cette panne l’a poussé à mettre à l’arrêt les quatorze usines japonaises de la marque ce mardi 29 août.

Le constructeur a cependant annoncé que les opérations pourraient progressivement reprendre dans douze de ses usines, dès le mercredi 30 août. Seuls les sites de Toyota Motor Kyushu Miyata et de Daihatsu Kyoto resteront à l’arrêt.

La piste de la cyberattaque écartée

La situation peut ressembler à celle dont avait déjà été victime la marque en février 2022. À cette époque, l’ensemble des quatorze usines japonaises avaient été stoppées, la faute à « une panne de système » liée à une cyberattaque.

Mais cette fois-ci, le leader mondial l’assure : « le dysfonctionnement du système n’a pas été causé par une cyberattaque ». Les recherches quant à la source du problème sont toujours en cours.

Quelques jours plus tôt, c’est la production européenne de la marque qui a été impactée. À Zebrak, en République tchèque, une usine de pièces détachées alimentant Toyota a été ravagée par les flammes.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus