News & Reviews

Les technologies de conduite autonome de Tesla bientôt disponibles chez d’autres marques ?

5


Elon Musk se dit prêt à concéder des licences du logiciel FSD (Full Self-Driving) à d’autres constructeurs automobiles. Le patron de Tesla lance un nouvel appel aux marques qui seraient intéressées.

Elon Musk veut commercialiser le FSD

Le FSD (pour Full Self-Driving) de Tesla divise. Si certains estiment qu’il s’agit de l’un des meilleurs logiciels sur le marché, d’autres font preuve de scepticisme. Le système développé par la marque américaine promet des fonctionnalités de conduite autonome avancées. La v12 est actuellement en phase test.

En réponse à Whole Mars Catalog sur X (anciennement Twitter), Elon Musk a déclaré qu’il était prêt à accorder des licences de son FSD à d’autres constructeurs. Le patron de Tesla avait déjà évoqué le sujet en 2023. Mais cela n’a jamais réellement abouti.

Quelques constructeurs étaient en contact avec Tesla dans le courant de l’été 2023 à ce sujet. Ils ont tous décliné l’offre d’Elon Musk. Pourtant, le milliardaire a déclaré que s’il était le PDG d’une autre marque, il prendrait certainement contact avec Tesla pour faire l’acquisition d’une licence. En toute humilité.

Le système de Tesla est-il le meilleur sur le marché ?

Les technologies de conduite autonome pourraient bien devenir une source de revenus importante pour les constructeurs automobiles. Mais la majorité d’entre eux travaillent déjà sur leur propre logiciel. Et le FSD de Tesla n’est d’ailleurs probablement pas le système le plus avancé.

La version actuelle de l’Autopilot correspond à un niveau 2+. Les allemands BMW et Mercedes proposent déjà des systèmes d’aide à la conduite de niveau 3. Volkswagen et Hyundai promettent des technologies de niveau 4. En Chine, le JiYue 01 est le premier modèle grand public à être doté d’une conduite autonome de niveau 4.


À lire aussi
Coup d’arrêt pour Tesla : mauvais bilan des ventes pour le premier trimestre 2024

Niveau sécurité, les technologies de Tesla ne sont pas réputées pour être les plus performantes. L’IIHS (pour Insurance Institute for Highway Safety) a récemment classé 14 systèmes de conduite autonome disponibles sur le marché. Celui de Tesla ne s’est pas démarqué et a même été jugé comme « médiocre ».

C’est le logiciel de Lexus qui a obtenu le meilleur score. Mais l’IIHS estime que « les constructeurs automobiles ont encore beaucoup de travail à faire en matière de conduite autonome ». Toujours très optimiste, Elon Musk affirme malgré tout que la dernière version de son FSD est « époustouflante ».





Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus