News & Reviews

Les prix des hybrides et électriques seront égaux à ceux des thermiques en 2026 selon Nissan

44


Nissan Ariya
Nissan s’est mis comme objectif d’atteindre un point d’équilibre en matière de prix entre ses voitures électrifiées et purement thermiques en environ trois ans, faisant miroiter une nouvelle approche moins chère et plus efficiente.

La marque japonaise revoit le processus de développement de ses groupes motopropulseurs pour permettre à ses hybrides e-Power et à ses électriques de partager plus de composants en utilisant une construction modulaire. Cela permettra selon marque de réduire les coûts de production de 30 % en 2026 par rapport à ceux de 2019.

Ainsi, ses électriques bénéficieront d’un système avec un conditionnement incluant moteur électrique, onduleur et réducteur auxquels les e-Power n’ajouteront que le générateur thermique, le système de Nissan ayant, rappelons-le, un fonctionnement strict de type hybride-série, c’est-à-dire que le moteur à essence est exclusivement un prolongateur d’autonomie et ne transmettant aucune puissance aux roues.


À lire aussi
Nissan e-Power : comment fonctionne cet exotique système hybride ?

Cette méthode de fabrication permettra de partager les ingrédients principaux des deux recettes et procéder à l’assemblage sur une même ligne de production, ce qui permettra selon Nissan d’arriver à un équilibre des tarifs entre ses modèles électrifiés et purement thermiques vers 2026.

En France, la gamme électrique du constructeur japonais se compose de la Leaf et de l’Ariya tandis que le X-Trail et le Qashqai constituent l’offre hybride e-Power. Le Juke de son côté se distingue en empruntant son système hybride radicalement différent aux cousins de Renault, celui que l’on retrouve notamment dans le Captur E-Tech, avec un fonctionnement « série-parallèle » spécifique.

En faisant un état des lieux aujourd’hui, on ne peut que remarquer que le chemin qui reste à accomplir pour Nissan pour parvenir à l’équilibre est relativement court, tout du moins en ce qui concerne l’écart entre thermique et hybride. En effet, un Qashqai en finition d’entrée de gamme Acenta s’échange actuellement contre 37 250 € en version 158 ch X-tronic à hybridation légère tandis que la déclinaison e-Power de 190 ch à équipement similaire s’affiche à 38 700 €.


À lire aussi
Essai vidéo – Nissan Ariya : ce SUV électrique est une excellente surprise



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus