News & Reviews

Les premiers Lotus Eletre ont été livrés en Chine, l’Europe ensuite

88


Il va falloir s’y faire : Lotus est maintenant un constructeur de SUV électriques et on devrait voir le premier modèle de sa nouvelle gamme, l’Eletre, sur les routes européennes dès cette année.

Lotus, aujourd’hui filiale du groupe automobile Geely, vient d’entamer les livraisons de son premier véhicule électrique, l’Eletre, en Chine. Plus tard dans l’année, dès cet été, ce sera au tour de l’Europe et du Royaume-Uni. Le marché américain est aussi envisagé, ainsi que le reste du monde, mais aucune date n’a encore été annoncée.

« L’Eletre est une part cruciale de notre plan pour transformer Lotus en une marque de voitures électriques véritablement globale », a dit le PDG de la marque, Qingfeng Feng. « Nous sommes des pionniers dans la décarbonation des automobiles de luxe, et les premières livraisons de l’Eletre démontre notre capacité à mener la transition énergétique et à orienter l’industrie entière vers un futur plus durable ».


À lire aussi
Lotus Eletre : nos premières impressions à bord du SUV électrique

Des tarifs qui démarrent à 97 890 €

Au 31 janvier 2023, Lotus avait reçu plus de 5 000 commandes d’Eletre à travers le monde après que le SUV électrique a été dévoilé en fin d’année dernière, les tests continuant en Allemagne. Les tarifs en France démarrent à 97 890 € avec un premier niveau à la fiche technique déjà impressionnante : architecture 800 V, un moteur par train de roues avec une puissance totale de 612 ch, une batterie de 112 kWh autorisant 600 km d’autonomie et une puissance de recharge allant jusqu’à 22 kW en AC et 355 kW en DC, ce qui permet de passer de 10 à 80 % de charge en 20 minutes. Vient ensuite l’Eletre S à 123 090 € dont les spécificités sont identiques, mais à l’équipement supérieur. Enfin, le haut de gamme est incarné par l’Eletre R fort de 918 ch et pouvant abattre le 0 à 100 km/h en 2,95 s. Un concurrent potentiel du Tesla Model X Plaid donc. Sachez de plus que l’Eletre se voit équipé de série d’un système LiDAR ayant le potentiel d’atteindre une autonomie de niveau 4 selon le constructeur.

« Light is right » disait Colin Chapman, fondateur de la marque, et la légèreté pour un SUV électrique en 2023 se trouve donc juste sous la barre des deux tonnes.


À lire aussi
Lotus Eletre, 2 000 kg grâce aux dernières batteries de CATL ?

Source : Electrive.com



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus