News & Reviews

les nouveautés à bord du SUV premium en vidéo

12


Design, plateforme, performances, techno… Audi met les bouchées doubles et lève enfin le voile sur son nouveau SUV électrique premium. Placé entre les Q4 et Q8 e-tron, voici le très attendu Audi Q6 e-tron. Et pour l’occasion, on a même eu droit au SQ6 !

Direction Ingolstadt, en plein coeur du territoire Audi. Après de premiers aperçus et une version camouflée exposée au dernier salon de Munich, l’Audi Q6 e-tron est officiel. Un modèle très important pour le constructeur, qui ne lésine pas sur les moyens et inaugure de nombreuses nouveautés pour l’occasion. De la plateforme inédite au nouveau langage esthétique, en passant par la dotation technologique de haut vol, il y a beaucoup de choses à dire. En attendant l’arrivée des 45 et 50 e-tron en propulsion, la marque ouvre le bal avec les 55 et SQ6 e-tron. C’est d’ailleurs cette dernière version que l’on a eu la chance de pouvoir découvrir.

L’Audi Q6 e-tron côté look : un SUV qui en jette !

Nous partons donc aujourd’hui à la découverte de l’Audi SQ6 e-tron Quattro. Un SUV à l’allure résolument haut de gamme, qui introduit le nouveau langage de design du constructeur à travers un regard nouveau. L’Audi Q6 e-tron dévoile en effet une face avant avec un éclairage inédit à deux étages. En haut, l’esthétique avec une signature lumineuse active, et en bas, les projecteurs usuels de croisement et de route. Habituée des jeux de lumière, la marque pousse le concept encore plus loin avec pas moins de 8 animations prédéfinies, sans compter la personnalisation. L’ensemble prend place au-dessus d’une calandre pleine Singleframe aux inserts noir brillant, entourée de prises d’air latérales qui en imposent. Mais attention, avec un certain sens du raffinement et de l’élégance tout de même. Le Q6 e-tron affiche des lignes à la fois sportives et douces.

En témoignent les flancs épurés, rehaussés des fameux blisters Quattro façon RS e-tron, qui renforcent les épaules du SUV. On y retrouve également un montant D effilé et bien intégré, qui rappelle quant à lui le Q4 e-tron. L’Audi Q6 e-tron conserve des volumes très « SUV » malgré un pavillon légèrement fuyant, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Enfin, la plateforme évolutive Premium Electric contribue au duo empattement long et porte-à-faux courts. Ses dimensions : 4,77 m de long, pour 1,93 m de large, et 1,70 m de haut. L’empattement s’établit à exactement 2 899 mm, et le tout repose sur des jantes allant jusqu’à 21 pouces. Notre version SQ6 e-tron se distingue par son pack extérieur noir brillant et ses jantes spécifiques. Les plus observateurs auront remarqué que, pour la première fois, Audi monte des pneus plus larges à l’arrière qu’à l’avant.

À bord : 100% premium, 200% Digital Stage

L’Audi Q6 e-tron nous accueille au sein d’un habitacle résolument haut de gamme. À commencer par la qualité des matériaux à bord et de leur assemblage. Notre version SQ6 e-tron profite d’une sellerie spécifique, au look sportif mais confortable au premier abord. Bon maintien latéral en vue, tout comme l’accueil creusé de l’assise. Le « soft wrap » qui part de la planche de bord et se prolonge vers les panneaux de portes n’est pas. Texture douce façon daim, en matériau recyclé : ça fonctionne à merveille. Spacieux et high-tech, l’habitacle est essentiellement porté par son « Digital Stage ». Une dalle panoramique incurvée qui intègre un combiné de 11,9 pouces, et l’écran multimédia de 14,5 pouces. Comme à bord du Porsche Cayenne E-Hybrid, le passager avant peut profiter d’un écran dédié de 10,9 pouces, en option. Avec filtre de confidentialité/sécurité bien sûr.

Après tout, il ne s’agirait pas de distraire le conducteur ! Le SUV électrique, comme de nombreuses productions automobiles récentes, fait évidemment la part belle au tactile, au détriment des commandes physiques. Commandes au volant, dans la portière, climatisation depuis l’infotainment… Tout y passe. Heureusement, il reste loin d’être aussi dépouillé qu’un Tesla Model Y. On attendra les essais pour confirmer ou infirmer leur réactivité et accessibilité en conduisant. Les passagers arrière ne sont pas en reste, avec un second rang à la hauteur des ambitions de l’Audi Q6 e-tron. Bel espace aux jambes, aux coudes, sans oublier la garde au toit généreuse (et sans toit panoramique) ! Aucun problème même pour les plus d’1,85 m. Même la place du milieu, bien qu’au dossier plus ferme, est plus qu’exploitable par un adulte. Les longs trajets en famille avec les enfants à l’arrière promettent d’être confortables.

Premium Electric : jusqu’à 625 km

Notons justement la capacité d’emport du SUV : de 526 à 1 529 l pour le coffre, et un frunk de 64 l. Côté performances, l’Audi Q6 e-tron repose sur la PPE (Premium Platform Electric). Cette plateforme évolutive et modulaire, pour les caisses hautes ou basses, accueille aussi le Porsche Macan électrique. Celle-ci permet – 30% de consommation électrique, + 33% de performances générales, ainsi qu’une réduction de poids. L’Audi Q6 e-tron sera proposé en 4 versions. Propulsion 215 et 245 kW pour les 45 et 50 e-tron. Transmission intégrale 295 et 380 kW pour les 55 e-tron Quattro et SQ6 e-tron Quattro. Soit près de 516 ch et un 0 à 100 en 4,3 s pour cette dernière. Audi promet un travail d’optimisation du train avant pour gagner en confort et en agilité, ainsi qu’une concentration des performances sur le train arrière pour maximiser les bénéfices du Quattro.

À cet effet, l’Audi Q6 e-tron s’équipe, pour la première fois chez le constructeur, de pneus plus larges à l’arrière qu’à l’avant. Le SUV électrique est alimenté par un pack batterie de 100 kWh (94,9 kWh nets), et promet jusqu’à 625 km d’autonomie. L’architecture 800 V autorise quant à elle une puissance de charge allant jusqu’à 270 kW. De quoi assurer le 10 à 80 % en 21 minutes, et récupérer 260 km d’autonomie en 10 minutes. Autre nouveauté : la batterie se « divise en deux » sur une station en 400 V, afin d’égaliser le niveau entre les deux batteries dans un premier temps, puis de les recharger simultanément (jusqu’à 150 kW). Enfin, la fonction Plug & Charge permet de simplement se brancher à une borne compatible afin de lancer la recharge. Pas de carte de recharge, pas d’appli, le SUV électrique fait tout comme un grand. Jusqu’à refermer automatiquement sa trappe motorisée.

Audi Q6 55 e-tron : à partir de 83 450 €

L’Audi Q6 e-tron sera d’abord disponible en deux versions. À partir de 83 450 € pour le 55 e-tron Quattro, et 99 870 € pour le SQ6 e-tron Quattro. Les deux motorisations 45 et 50 e-tron seront disponibles ultérieurement. En attendant, le SUV électrique premium sera disponible à la commande dès fin mars, pour des premières livraisons à l’été prochain. Un tarif aussi premium que ce Q6 e-tron, qui s’explique par les nombreuses nouveautés qu’il inaugure. Parmi celles-ci, n’oublions pas l’architecture électronique E3 (End-to-end Electronic Architecture), qui alimente la panoplie high-tech/ADAS. De l’ATH avec réalité augmentée, aux différentes assistances (maintien de vitesse, accélération, décélération), en passant par la lecture des panneaux et l’assistant vocal plus intelligent que jamais, Audi a de nombreux arguments. Mais vous, qu’en pensez-vous ?



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus