News & Reviews

Les modèles électriques représentent (déjà) 63 % des ventes de Lotus

4


Lotus, filiale du chinois Geely, cartonne sur l’électrique. En 2023, 63 % des modèles livrés par la marque étaient 100 % électriques. Lotus a également réalisé sa meilleure année en 76 ans d’histoire avec 6 970 unités écoulées (toutes motorisations confondues) au cours de l’année passée.

Lotus fait 63 % de ses ventes sur l’électrique

Sous la coupe du géant Geely, Lotus entend bien se faire un nom sur le marché de l’électrique. La marque se démène pour passer du statut de « petit constructeur artisanal » à celui de « marque de luxe d’envergure mondiale ». L’entreprise s’est notamment engagée à ne vendre plus que des modèles 100 % électriques à partir de 2028, à l’occasion de son 80e anniversaire.

L’année 2023 a une saveur spéciale pour la filiale de Geely. On se souviendra de cette date comme celle à laquelle Lotus a livré pour la toute première fois de son histoire un modèle électrique, le SUV Eletre.

Comparable au Tesla Model X, le Lotus Eletre affiche des performances assez exceptionnelles avec notamment 905 ch (675 kW), moins de 3 secondes pour faire le 0 à 100 km/h et un couple de 985 Nm. Avec une batterie de 112 kWh, le modèle offre une autonomie comprise entre 490 et 600 km WLTP.


À lire aussi
Avec le petit SUV électrique EX30, les ventes de Volvo battent des records

L’Eletre cartonne pour sa première année

Et quel succès : le gros SUV a représenté 63 % des ventes totales de la marque. Et ce total a atteint un niveau record (6.970). Lotus a réalisé un chiffre d’affaires de 679 millions de dollars et une marge bénéficiaire brute de 15 % en 2023.

En 2023, Lotus a également ouvert 46 nouveaux magasins. Le constructeur britannique comptait 215 points de vente au 31 décembre 2023. En 2024, la firme veut confirmer cette belle dynamique. Il y a quelques semaines, Lotus a démarré la commercialisation de l’Emeya, son deuxième modèle électrique. Cette berline anti-Taycan est livrée en Chine depuis mars, les livraisons chez nous commenceront fin 2024. Lotus doit aussi livrer cette année son hypercar Emeya.

Lotus Emeya

Au cours de l’année en cours, la société espère vendre 26 000 véhicules (toutes motorisations confondues) et augmenter sa marge brute. Qingfeng Feng, PDG de Lotus, se dit « satisfait des progrès et des résultats prometteurs obtenus en 2023 ». Selon lui, « l’augmentation des livraisons reflète la force de notre marque et la montée en puissance de la production ».



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus