News & Reviews

Le Tesla Cybertruck sera-t-il vendu en Chine ?

17


Elon Musk a reconnu dans un tweet que son Cybertruck aurait beaucoup de mal à obtenir l’autorisation de rouler en Chine. Le processus d’homologation sera « très difficile » selon lui.

Pas de Tesla Cybertruck en Chine ?

Le Cybertruck n’est pas un véhicule comme les autres. Contrairement aux autres modèles de la marque américaine, le pick-up 100 % électrique n’a pour le moment pas le droit de circuler sur les routes chinoises. Et c’est d’ailleurs la même chose en Europe. Le Tesla Cybertruck n’a pas reçu les autorisations nécessaires et même Elon Musk a reconnu sur Twitter que le processus d’homologation serait « très difficile ».

Le patron de Tesla a répondu à un twittos chinois qui disait cela : « selon les rumeurs, le Cybertruck devrait arriver en Chine pour être exposé en magasin. Je pense qu’il est très probable que le pick-up soit présenté en Chine, comme Tesla l’a fait avec Optimus ». Elon Musk a rebondi sur ce tweet pour faire passer un message aux clients chinois en disant qu’il serait « très difficile de faire passer le Cybertruck en Chine ».

Concrètement, cela signifie que la marque va avoir du mal à obtenir les autorisations nécessaires pour faire rouler son pick-up électrique sur les routes chinoises. Comme en Europe, les autorités locales sont inquiètes quant aux risques en matière de sécurité pour les piétons. Il faut dire que les premiers résultats du crash-test du Cybertruck ne sont pas rassurants. Le design de l’engin serait « dangereux ».

Une question de sécurité

En effet, les experts en sécurité assurent que la rigidité de l’acier inoxydable pourrait avoir de graves conséquences sur les piétons mais aussi sur les véhicules. Elon Musk estime pourtant que « beaucoup de consommateurs chinois seraient ravis de pouvoir acquérir un Cybertruck ». Le modèle semble effectivement plaire et l’entreprise a d’ailleurs promis d’envoyer quelques prototypes pour les exposer.


À lire aussi
Le Tesla Cybertruck est-il un véhicule dangereux ?

Elon Musk ne s’est pas étendu sur les raisons des difficultés à rendre le Cybertruck légal en Chine. Toutefois, Tesla a reconnu que les réglementations en matière de sécurité des piétons en Europe « pourraient rendre difficile la commercialisation du pick-up ». On ne sait pas encore dans combien de pays le constructeur américain sera en mesure de vendre son nouveau véhicule électrique.

Les difficultés rencontrées en Chine et en Europe, deux marchés extrêmement importants pour Tesla, risquent de limiter les ventes de l’engin. Mais étant donné la complexité à produire ce pick-up en acier inoxydable, Tesla n’y verra peut-être pas d’inconvénient.





Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus