News & Reviews

le retardataire veut suivre le rythme

32


Connu et reconnu des puristes pour ses mécaniques énervées et ses châssis affutés, Honda est resté très timide en matière d’électrique. L’accueil réservé à la petite E est resté mitigé, le très curieux e:Ny1 aura donc pour mission de faire entrer Honda sérieusement dans l’ère de l’électrification. Les choix techniques sont classiques, autant que l’enrobage déroute. On espère surtout qu’il reste une authentique Honda, à sa manière. Notre essai.

Fatalement, on se remémore la dernière Civic Type R dernièrement passée entre nos mains, et on se dit que rares sont les constructeurs à pratiquer un tel grand écart. Un 4 cylindres VTEC de 329 ch avec boite manuelle d’un côté, dans l’une des meilleures compactes sportives du moment, et un sage SUV compact 100% électrique de l’autre. Disons que si l’on veut profiter encore quelques temps de la première en Europe, Honda n’aura pas le choix : des SUV ou citadines à piles, il faudra en vendre un certain nombre ! Et vu les débuts décevants de la citadine Honda E, aussi sympathique qu’onéreuse, le e:Ny1 que l’on découvre aujourd’hui devra rattraper le temps perdu. Bon, avant toute chose, il faudra apprendre à prononcer son nom type code wifi ou mot de passe sécurisé : Anyone, pour tout le monde donc !

 

Un ADN en partie chinois

Contrairement aux premières impressions, le e:Ny1 n’est pas une simple variante électrifiée du HR-V lancé en 2021. On pourrait croire, à première vue, que les seules différences se trouvent au niveau de la calandre (pleine, qui intègre la prise de charge), des optiques et logos arrière.

La silhouette assez singulière, a priori identique au HR-V, affiche pourtant des dimensions un peu plus imposantes : le e:Ny1 est plus long de 5 cm, et émarge à 4,39 m. Il compte ainsi parmi les plus gros de la catégorie, avec le Peugeot e-2008 et le Hyundai Kona, et s’approche donc des SUV de pointure supérieure. Largeur et hauteur restent en revanche identiques (1,79 m et 1,58 m). Cette évolution est à mettre au compte des boucliers, spécifiques au modèle.

 


ESSAI – Honda e:Ny1 (2023) : le retardataire veut suivre le rythme

Le poste de conduite, spécifique au e:Ny1, se distingue principalement du HR-V par le grand écran central de 15 pouces. L’ergonomie du tout-tactile demande un temps d’adaptation, mais l’ensemble est clair et rationnel.

Bon à savoir : anticiper l’achat et la revente.

Il est possible de connaitre la valeur de revente ou de reprise de votre véhicule grâce à la cote auto Turbo de votre Honda e:Ny1, l’alternative à la côte Argus.

En dessous, tout est nouveau : rien de commun avec le HR-V et son étrange système hybride (voir notre essai), la plate-forme électrique a été développée en partenariat avec le chinois Dongfeng, et reçoit des batteries NMC du fabricant CATL. Le e:Ny1, techniquement sino-japonais, a d’ailleurs été d’abord lancé en Chine, plus tôt cette année. Niveau capacité, il se place dans la bonne moyenne des SUV compacts, avec 68,8 kWh (61,9 kWh net). Un Kona revendique 65 kWh, et un e-2008 50 kWh, plus modestement.

En revanche, la puissance de recharge pose question… 78 kW en charge « rapide », il y aurait à redire, quand la concurrence pointe en général à 100 kW ! Il faudra compter environ 45 mn pour passer de 10 à 80 %. Pas si gênant au quotidien, cela dit, tant que l’on n’enchaine pas les longs trajets autoroutiers. En courant alternatif, un chargeur de 11 kW est présent de série (donc environ 6h sur borne publique). Ce parti-pris, Honda le justifie en évoquant la longévité des batteries, préservées à long terme en évitant les fortes puissances de charge. De plus, les 78 kW promis seraient maintenus de manière constante durant la recharge (la concurrence étant parfois plus aléatoire en cycle de charge rapide). A vérifier à long terme, donc.

 


ESSAI – Honda e:Ny1 (2023) : le retardataire veut suivre le rythme

Les performances sont de bon niveau, les 204 ch sont à l’aise pour déplacer ce SUV pas si léger (presque 1,8 tonne). Pas très dynamique, mais le e:Ny1 reste rigoureux et rassurant. Le confort prime.

Au volant : efficace et sans surprise

Le e:Ny1 ne promet pas le grand frisson côté chrono, et délivre ce que l’on attend d’un SUV électrique de ce niveau de puissance : les 204 ch sont suffisants pour signer de bonnes accélérations (7,6 s de 0 à 100 km/h) et le couple costaud, à 310 Nm, permet des relances musclées… mais sans coup de pied aux fesses même en mode Sport. Au moins, le train avant est loin d’être débordé.

Honda a clairement privilégié un fonctionnement placide et rassurant, valable aussi quand la route se met à tourner. Pas spécialement agile (une traction de 1.750 kg ne peut guère faire de miracle), mais le châssis se montre stable et contient bien les mouvements de caisse, sans excès de raideur. L’amortissement a beau être raffermi par rapport au HR-V, les irrégularités restent correctement filtrées. Mieux que les bruits de roulement, parfois trop présents sur voie rapide. Sur ce point, nous pouvons être rassurés : le nouveau venu ne jure pas avec les productions Honda actuelles en matière de comportement routier et d’agrément général.

 


ESSAI – Honda e:Ny1 (2023) : le retardataire veut suivre le rythme

Sans être excessive, la consommation n’a rien d’exceptionnel. La batterie prévoit une autonomie modeste, sans sortir du lot, pour une batterie de cette capacité ( 61,9 kWh net) : on table sur environ 320 km en parcours mixte.

Ces performances s’accompagnent d’une consommation dans la moyenne de ses rivaux, malgré quelques bizarreries techniques : pas de pompe à chaleur pour le e :Ny1, alors que cet équipement se généralise. De même, la récupération au freinage (via les palettes au volant) est très modeste, y compris au niveau le plus fort. Les chiffres sont donc convenables, sans plus, compte tenu de cette relative simplicité technique (et du rythme que nous lui avons parfois imposé !), avec 16,5 kWh / 100 km relevés en parcours routier et péri-urbain. Un bref parcours d’autoroute aura fait grimper la moyenne à 18 kWh / 100 km. On oublie les 412 km annoncés, optimistes : prévoyons plutôt 320 km d’autonomie mixte.

De la place, sauf pour les bagages

Le poste de conduite diffère assez nettement de celui du HR-V. Moins classique, le e:Ny1 en reprend la planche de bord à l’horizontale, mais la console centrale est désormais flanquée d’un grand écran de 15 pouces vertical, façon tablette. L’affichage est sans chichis, un peu austère mais assez simple à appréhender : 3 parties sont clairement superposées, chacune dédiée à une fonction à part (climatisation, données de conduite, navigation). Même chose pour l’instrumentation, désormais assurée par un écran numérique. Pour le reste, l’environnement est similaire au HR-V : matériaux sans luxe ni recherche particulière, mais d’aspect sérieux et correctement assemblés.

 


ESSAI – Honda e:Ny1 (2023) : le retardataire veut suivre le rythme

Comme à bord du HR-V, la place ne manque pas pour les passagers : l’espace aux jambes équivaut au créneau supérieur. Dommage, le coffre déçoit (344 l).

Enfin, comme à bord du HR-V, le e:Ny1 a le sens de l’accueil. A l’arrière, la place ne manque pas pour deux adultes. Dommage pour le coffre : à 344 l, c’est toujours mieux que les 319 l du HR-V (quelques litres grappillés grâce à la nouvelle plate-forme et l’emplacement des batteries), mais toujours en deçà de ce que l’on trouve chez les concurrents. Un e-2008 offre 90 l de plus par exemple. Autre souci : pas de « frunk » sous le capot avant, il faudra donc ranger les câbles dans le coffre. On se consolera peut-être, banquette rabattue, lorsqu’il faudra embarquer des objets encombrants. Le plancher est quasi plat et la longueur intéressante.

Tarifs : tout compris !

Au moins, on ne se perdra pas dans le catalogue d’options et de versions disponibles. Le Honda e :Ny1 est proposé en une version unique, une seule finition… et tout est de série. Il débute ainsi à un tarif plutôt élevé, à 47.700 € avant bonus. Le constructeur appliquant d’office une remise de 700 €, il profite donc de l’aide d’état de 5.000 €.

Le japonais reste plus cher que les Hyundai Kona Electric et Peugeot e-2008 évoqués plus tôt, mais l’équipement présent d’office est généreux. Alerte d’angles morts, caméra de recul, maintien de voie aide au parking automatique, toit panoramique, sièges et volant chauffants… l’inventaire est long.

 

Titre fiche technique

FIche technique Honda e:Ny1 (2023)

Fiche technique

Modèle essayé : Honda e:Ny1
Dimensions L x l x h 4,39 x 1,79 x 1,58 m
Volume mini / maxi du coffre 344 / 1.136 l
Empattement 2,61 m
Poids à vide 1.750 kg
Motorisation Electrique / 204 ch – 310 Nm
0 à 100 km/h – vitesse maximale 7,6 s – 160 km/h
Batterie 68,8 kWh (brut) – 61,9 kWh (net)
Autonomie mixte annoncée – relevée 412 km – 320 km
Puissance recharge DC – AC 78 kW – 11 kW



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus