News & Reviews

Le record du monde du 0 à 100 km/h est tombé sous la seconde !

36



Une équipe d’ingénieurs suisses a mis au point un quadricycle 100 % électrique à l’accélération foudroyante. D’après eux, l’exercice du 0 à 100 km/h fut expédié en moins d’une seconde !

Pousser le concept de l’accélération automobile à son paroxysme. Voilà ce qu’a réalisé un groupe composé d’étudiants de la Haute Ecole de Lucerne et d’ingénieurs de l’Ecole Polytechnique de Zurich, en Suisse. 

Baptisé « Mythen », ce quadricycle monoplace possède un moteur électrique de 240 kW, soit environ 326 ch, pour seulement 140 kg. Un ratio stratosphérique de plus de 2ch/kg qui permet d’envoyer son unique pilote dans le 7ème ciel : le 0 à 100 km/h est expédié en 0,956 seconde ! De toute évidence, c’est loin, très loin devant les meilleurs véhicules électriques, motos et autres supercars. Même les Formule 1 sont derrière, à l’accélération brute. 

Sur la piste du Switzerland Innovation Park à Duebendorf, en Suisse, en face de l’atelier des étudiants, cet exploit a été accompli sur une distance de seulement 12,3 mètres. Ils battent ainsi le précédent record du monde de 1,461 seconde établi en septembre 2022 par une équipe de l’Université de Stuttgart.

Un record déjà tombé à deux reprises

Dans le détail, l’intégralité de cet engin a été développé par les étudiants eux-mêmes, allant des circuits imprimés, au châssis, en passant par la batterie et les moteurs aux quatre roues. La carrosserie bénéficie de l’utilisation de carbone léger et de nid d’abeille en aluminium. Contrairement à l’aérodynamique très poussée d’une Formule 1, le « Mythen » a eu recours à un aspirateur afin de plaquer l’engin au sol et assurer la meilleure traction possible.

Ce groupe n’en n’est pas à son coup d’essai. Il avait déjà établi un précédent record du monde d’accélération pour les voitures électriques à deux reprises en 2014 et en 2016. Une grande fierté que partage Yann Bernard, responsable moteur chez AMZ, l’équipe de développement de l’ETH Zurich : « Travailler sur le projet en plus de mes études a été très intense. Mais malgré tout, c’était très amusant de travailler avec d’autres étudiants pour produire continuellement de nouvelles solutions et mettre en pratique ce que nous avons appris en classe. Et, bien sûr, c’est une expérience absolument unique d’être impliqué dans un record du monde »

Après la consommation réduite, l’aérodynamisme, ou encore la vitesse maximale, voilà un nouveau record automobile de plus inscrit dans le Guinness World Record.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus