News & Reviews

Le Mercedes Classe G passe à l’électrique avec une fiche technique incroyable

2


Promis depuis plusieurs années, le Classe G électrique est enfin arrivé. La fiche technique est à l’imagine du véhicule : démesurée.

Ne l’appelez pas EQG. Il se nomme finalement “G 580 with EQ Technology”. Avec le Classe G, Mercedes commence donc déjà à abandonner les noms en EQ, une manière peut-être de faire oublier le succès mitigé de ces modèles.

Surtout, cela permet de mieux faire comprendre aux clients que ce véhicule est un “vrai” Classe G, avec une motorisation électrique, et non pas un véhicule différent qui aurait édulcoré voire perdu les qualités du baroudeur. D’ailleurs, le look est quasiment identique au reste des G. Parmi les rares évolutions, la plus visible concerne la calandre qui peut avoir un fond noir qui se prolonge autour des optiques et un contour lumineux. A l’arrière, la roue de secours sur le coffre peut-être remplacé par un rangement pour le câble de recharge.

Ce modèle n’est pas un Classe G avec un moteur électrique, mais un Classe G avec quatre moteurs électriques ! Il y a en effet un bloc par roue, avec une gestion indépendante. Leur puissance est de 108 kW, la puissance maxi cumulée est de 432 kW. Soit 587 ch ! Le couple peut atteindre 1164 Nm. De quoi permettre à ce 4×4 de faire le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes, une belle performance compte-tenu du poids énorme. La masse est de 3 tonnes.

Celle-ci s’est en effet envolée avec la présence d’une très grosse batterie de 116 kWh (capacité utile). L’autonomie en cycle mixte WLTP est de 476 km, ce qui n’est pas si mal pour un tel engin dont la silhouette n’est pas vraiment optimisée pour réduire la consommation ! En cycle mixte, celle-ci est de 27 kWh pour 100 km ! Côté recharge, il y a un chargeur embarqué courant alternatif 11 KW. Pour la recharge rapide en courant continu, la puissance peut atteindre 200 kW. De quoi refaire le plein de 20 à 80 % en 32 mn.


À lire aussi
Mercedes EQS restylée : cette berline électrique dépasse les 800 km d’autonomie

Chose importante pour Mercedes avec ce Classe G électrique : il n’était pas question de rogner sur les qualités de “franchisseur” du véhicule. Celui-ci profite d’ailleurs de la gestion indépendante de ses quatre moteurs pour mieux crapahuter. Cette fiche technique a aussi donné naissance à l’originale fonction “G-Turn” qui permet au véhicule de tourner sur lui même ! Le G-Steering aidera a réduire le rayon de braquage. Et que les baroudeurs se rassurent, la batterie est bien protégée, avec une plaque antichocs de 26 mm d’épaisseur qui intègre du carbone.

Le prix de ce Classe G n’est pas encore connu, mais il devrait être proche des 150.000 € !



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus