News & Reviews

Le Land Cruiser humanitaire se refait une santé

26


Toyota a mis à jour son Land Cruiser destiné aux associations humanitaires. Sous le nom de code « GDJ76 », il n’est pas proposé à la vente au public ou aux professionnels. 

Toyota et le Land Cruiser, c’est une histoire d’amour débutée en 1951. Une idylle qui dure, à tel point que cette icône absolue à travers le monde est toujours autant plébiscitée après plus de 70 ans de présence sur le marché. Son secret ? Une fiabilité et une robustesse sans égales, à travers les chemins les plus escarpés du monde. Ce sont ces dernières qualités qui ont incité sa filiale de Gibraltar à réaliser une mise à jour de son mythique tout-terrain destiné aux associations humanitaires : voici le Land Cruiser « GDJ76 ».

Carrosserie rétro et nouveau moteur

Avant toute chose, ce Land Cruiser « d’époque » n’est pas destiné à la vente. TGS (pour Toyota Gibraltar Stockholdings) reçoit les modèles neufs et les transforme, afin de les distribuer à des associations humanitaires qui œuvrent à travers le monde. Et si son look rétro, son snorkel et ses phares carrés halogène font penser à un style figé depuis les années 80, cet utilitaire repose pourtant sur la même plateforme que le Land Cruiser 70 moderne, vendu au Japon ! 

Sous le capot, fini, l’antique diesel 6 cylindres en ligne 4.2 de 129 ch. Ce bloc laisse place à un 4 cylindres 2.8 turbo diesel de 204 ch et 500 Nm, uniquement associé à une boite automatique à 6 rapports. Afin de faire passer cette cavalerie sur tous les types de sols possibles, le Land Cruiser humanitaire possède une transmission intégrale, un système de contrôle de traction A-TRAC et une gamme de vitesses courtes. Un ensemble désormais beaucoup plus sobre à la consommation, mais aussi plus écologique, puisque Toyota annonce des émissions de CO2 en baisse de 30%.


Toyota Land Cruiser « GDJ76 » : Le Land Cruiser humanitaire se refait une santé

Jusqu’à 10 personnes à bord

A bord, le dépouillement est total. Si la climatisation manuelle et la direction assistée sont de série, aucun système d’info-divertissement n’est présent. La seconde rangée de sièges possède deux banquettes repliables qui se font face pour optimiser au mieux le transport de personnes. Priorité à l’utile : jusqu’à 10 personnes peuvent grimper à son bord !

Pas avant 2024

Censé remplacer l’actuel « HZJ76 », le Toyota Land Cruiser « GDJ76 » n’arrivera pas tout de suite sur le terrain. Son prédécesseur étant littéralement increvable, le nouveau venu est prévu à la livraison d’ici mars 2024. Il faut dire que l’ancien moteur animait l’utilitaire nippon depuis plus de 30 ans sur les chemins les plus difficiles de la planète.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus