News & Reviews

le constructeur de supercars électriques s’associe à Kia pour un étonnant projet

20


Photographie : Rimac

Si le constructeur croate Rimac est connu pour les performances exceptionnelles de son hypercar électrique, il pourrait bien s’illustrer dans un nouveau domaine. L’entreprise de Mate Rimac veut son offre de taxis autonomes.

Le constructeur croate a de grandes ambitions

Après être tombé en panne lors d’une course automobile à bord d’une BMW E30, Mate Rimac a décidé de monter sa propre entreprise. Fondé en 2009, Rimac s’est fait connaître avec sa Nevera. Une hypercar 100 % électrique qui développe une puissance de 1 914 chevaux, 2 360 Nm de couple, et qui est capable d’aller chercher une vitesse de pointe de 412 km/h.


À lire aussi
Cruise vs Waymo : l’un progresse et l’autre explose en plein vol

Depuis quelques années, Rimac fait donc office de référence dans le domaine de l’électrique hyper-sportive. La marque a pulvérisé de nombreux records, notamment celui de la Tesla Model S Plaid sur le Nürburgring. L’hypercar croate a passé la ligne d’arrivée avec un chronomètre de 7’05’’298, 20 secondes de mieux que le modèle de Tesla. Et mieux aussi que le temps réalisé récemment par la Porsche Taycan sur ce même circuit.

Un service de taxis autonomes pour Rimac ?

Bref, la firme croate fait fort et il semblerait que son ambition ne s’arrête pas ici. Rimac pourrait bien avoir des projets au-delà de la performance. Mate Rimac s’est récemment confié à Autocar sur son intention de « jouer un rôle important dans le secteur des taxis autonomes ». Selon lui, ce projet vise à « changer la vie d’un plus grand nombre de personnes ». Notamment grâce au développement de modèles électriques plus accessibles.

Pour mener à bien cette initiative, le constructeur croate compte s’associer au sud-coréen Kia. Le fondateur de l’entreprise promet que ce nouveau service « pourrait changer la façon dont les gens se déplacent dans les villes ». L’idée est de créer un réseau complet avec une infrastructure de recharge dédiée au projet. Ce futur taxi autonome sera commercialisé sous une nouvelle marque du groupe Rimac, pour le moment baptisée « Project 3 ».


À lire aussi
Un cliché du concept du Tesla robotaxi révélé dans la biographie d’Elon Musk

L’entreprise croate serait déjà en pourparlers avec une vingtaine de villes en Europe et au Moyen-Orient afin de développer son service. Rimac vise 2026 pour déployer ses premiers taxis autonomes. Le constructeur croate va s’appuyer sur l’expérience et les technologies de Kia pour lancer sa nouvelle offre. La nouvelle plateforme « eS »du sud-coréen pourrait notamment être utile à Rimac.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus