News & Reviews

Le Citroën ë-SpaceTourer rajeunit et devient 100 % électrique

27


Citroën a présenté son nouveau SpaceTourer, le grand monospace de sa gamme de véhicules. Le constructeur français a décidé de le rendre 100 % électrique, au moins sur notre marché.

Les constructeurs voient en leurs utilitaires une opportunité pour accélérer la transition. C’est le cas de Citroën et de son ë-SpaceTourer, qui s’électrifie à 100 % en Europe.

Si rien ne change en matière de ligne globale, le ë-SpaceTourer prend un coup de jeune. La calandre vieillissante évolue et intègre le nouveau logo de la marque, ainsi que des optiques revus.

Citroën loue le “caractère” de son nouveau modèle, et la “puissance” d’une face avant plus verticale. Les phares adoptent aussi la nouvelle apparence de la firme avec deux barres horizontales et une barre verticale.

Le constructeur a voulu rendre le design du véhicule plus “homogène”, selon ses dires. La face avant s’adapte aux deux nouvelles tailles du modèle (4,98 m et 5,33 m pour 5, 7 ou 8 places). Deux nouvelles teintes sont disponibles, et le design des roues évolue également.

À l’intérieur, à l’image d’autres monospaces et utilitaires comme le nouveau Renault Master, le SpaceTourer s’enrichit d’un large écran  de 10 pouces surplombant une console centrale bien plus moderne.

Celle-ci propose un nouveau sélecteur de vitesses et de mode de conduite, et davantage de rangements. Le monospace propose ainsi encore plus de rangements, notamment pour les smartphones et tablettes. Le volant évolue par ailleurs et reçoit plus de fonctionnalités, ainsi que le nouveau logo.


À lire aussi
Enfin une grosse autonomie pour les grands utilitaires électriques de Citroën, Fiat, Opel et Peugeot

L’électrique comme choix unique en Europe

Mais c’est certainement sur le plan des motorisations que Citroën prend le plus de risques. En effet, il y aura seulement l’ë-SpaceTourer en vente en Europe, c’est-à-dire la version électrique.

La motorisation semble toutefois un peu juste pour un véhicule de ce gabarit. En effet, le seul moteur électrique disponible affiche une puissance de 100 kW, soit 136 chevaux.

En revanche, deux choix de batterie s’offrent aux clients de ce nouveau modèle. Le petit pack, d’une capacité de 50 kWh, offre une autonomie de 224 kilomètres en cycle mixte WLTP. Citroën met en avant la “polyvalence” du ë-SpaceTourer grâce à sa deuxième batterie de 75 kWh. Avec celle-ci, l’autonomie monte à 350 km, soit 20 km de plus qu’avant.

Le constructeur tricolore explique que ces choix en font un véhicule de transport idéal. Son autonomie est, selon Citroën, “parfaitement adaptée à des navettes quotidiennes entre centre-ville et aéroport.”

Le système de freinage régénératif progresse également. Pour y parvenir, Citroën a installé de nouvelles palettes derrière le volant, pour agir avec trois niveaux de régénération.

Au niveau de la recharge, le chargeur embarqué offre une capacité de 7,4 kW. Une option avec un chargeur triphasé peut monter la puissance de charge AC à 11 kW. À 7,4 kW, il faut 6 h 40 pour recharger la petite batterie, et 11 h 20 pour la grande.

En recharge DC, la puissance atteint 100 kW sur une borne rapide. Avec cette puissance, il faudra 38 minutes pour passer de 0 à 80 % sur la batterie de 50 kWh, et 45 pour la même charge sur la batterie de 75 kWh.

Le SpaceTourer pourra recevoir une motorisation diesel… mais hors de l’Europe. Ailleurs que sur le Vieux Continent, le diesel BlueHDi de 180 chevaux est disponible. Une boîte automatique à huit rapports lui est associée.

Une modernisation sur l’ensemble du modèle

L’objectif de Citroën est de faire monter en gamme son monospace pour tous ses usages. Outre l’écran central de 10 pouces, l’ë-SpaceTourer reçoit My Citroën Play, le nouveau système d’info-divertissement de la marque.

Celui-ci s’inspire directement des smartphones modernes, pour plus d’intuitivité et de fluidité. Une fonction Mirroring WiFi est également compatible avec Android Auto et Apple CarPlay. Citroën assure que ces fonctions peuvent transformer le système en “assistant personnel”.

Une version plus développée, qui s’appelle My Citroën Drive Plus, offre d’autres fonctionnalités. Cette version, disponible dans le haut de gamme, intègre une navigation 3D connectée. Comme Google Maps ou Waze, elle offre les conditions de circulation en temps réel.

Parmi les autres options modernisant le modèle, on trouve un chargeur de smartphone sans fil. Ce dispositif à induction se trouve sous la console centrale pour être accessible aux occupants de l’avant. Enfin, il embarque quatre prises USB C et deux prises 12 V.


À lire aussi
Essai – Renault Trafic Van E-Tech : enfin une version 100 % électrique pour la star des utilitaires



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus