News & Reviews

Le chinois Nio confirme le prix agressif de sa compacte électrique Firefly qui vise l’Europe

0


Nio FireflyNio Firefly

Dans les mois à venir, Nio déploiera deux nouvelles marques, Onvo et Firefly. Cette seconde marque sera particulièrement dédiée à l’Europe et son premier modèle s’annonce à un prix compétitif.

La visite du Président Xi Jinping en France ne s’est accompagnée d’aucune annonce d’usine automobile dans notre pays, mais la voiture est restée au cœur des discussions. À l’occasion de la réunion du conseil d’entreprises franco-chinoises, Nio a confirmé le tarif de sa future compacte électrique Firefly.

Cette nouvelle marque (dont le nom reste un code de projet pour le moment) compte attaquer les segments B et C (Polo/208/Clio et Megane/308/Golf) et se destine particulièrement à notre continent. Ses véhicules y seront ainsi proposés avant même leur mise sur le marché national… Une situation inédite pour un constructeur chinois. Le premier modèle de Firefly, dont les prototypes ont déjà été surpris à plusieurs reprises, sera une berline compacte qui entrera en concurrence directe avec les Megane eTech, e-308, ID.3, MG4 ou BYD Dolphin. Ou la nouvelle BYD Ocean-M entrevue au salon de Pékin.


À lire aussi
Enquête sur les voitures électriques : ces marques chinoises ne semblent pas coopérer avec l’Europe

Et Nicolas Vincenot, à la tête de Nio France, a confirmé son tarif de lancement en Europe : moins de 30 000 euros. Bien sûr, on ignore encore les caractéristiques de l’auto, mais il a déjà été confirmé qu’elle sera compatible avec le système d’échange de batteries du groupe chinois. De quoi aider à convaincre. Car même avec un prix d’accroche dû à une batterie à capacité limitée, Nio pourrait bientôt proposer à ses clients européens la possibilité d’adopter une plus grosse batterie pour de longs trajets, comme il le fait déjà en Chine.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus