News & Reviews

La révolution électrique a déjà eu lieu pour les mythiques taxis londoniens

24


Les taxis électriques LEVC représentent désormais 50 % de la flotte à Londres. Le constructeur dresse le bilan de cette adoption massive, notamment sur un plan environnemental.

Lors de leur arrivée en 2017, les taxis LEVC avaient jeté un voile de scepticisme à Londres. Le remplacement des mythiques “black cabs” avait outré une partie de la population de la ville.

Mais cinq ans plus tard, force est de constater que le LEVC TX s’est fait une place dans le paysage. La firme a confirmé que la moitié des 14 700 taxis londoniens sont désormais électriques.

Plus précisément, ils sont hybrides, puisqu’il s’agit de véhicules électriques à prolongateur d’autonomie. Depuis 2023, l’autonomie 100 % électrique a augmenté grâce à une mise à jour.

L’adoption ne s’est pas faite sans mal lors des premiers mois. Mais LEVC a gardé l’identité des taxis classiques qu’elle a simplement modernisé. En faisant cela, le LEVC TX est devenu une icône de la ville, de la même manière que son prédécesseur.

Londres joue un rôle de “leader mondial”

L’ancienne London Taxi Company, devenue London Electric Vehicle Company, se félicite de ce bilan. L’entreprise, qui a des ambitions internationales, veut continuer à développer l’adoption de son TX.

“Plus de la moitié des taxis noirs circulant dans les rues de Londres étant désormais électriques, grâce à l’emblématique TX, la journée d’aujourd’hui représente une nouvelle étape importante pour LEVC”, a déclaré Alex Nan, PDG de LEVC.

“Nous tenons à remercier les célèbres chauffeurs de taxis noirs de Londres. Ils ont joué un rôle déterminant dans cette réussite. Depuis son lancement, le TX offre une solution de mobilité durable inégalée.”

“Globalement, le TX a permis d’éviter l’émission de 200 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Et Londres a joué un rôle de premier plan dans la réalisation de cet objectif. Mais nous pouvons toujours faire plus.”

“D’autres villes peuvent s’inspirer de l’approche de Londres, leader mondial, pour améliorer la qualité de l’air dans les zones urbaines, au bénéfice du public et de l’environnement.”

“LEVC s’engage à travailler aux côtés des décideurs politiques pour démontrer l’impact positif du TX dans nos villes, alors que nous cherchons à continuer à construire un réseau de transport plus vert et plus accessible, mieux adapté à tous.”


À lire aussi
Les taxis et VTC devront être électriques à New York en 2030

L’objectif est une transition électrique totale

Du côté de la ville de Londres, on se félicite d’une transition faite en douceur. En effet, l’important pour la ville était de conserver l’identité de ses fameux taxis noirs. Une mission qu’a parfaitement rempli LEVC en produisant un véhicule à la même philosophie.

Mais la ville veut désormais accélérer davantage sur sa transition vers la voiture électrique. Pour ce faire, la ville veut passer l’intégralité de sa flotte à l’électrique. Bien évidemment, il y a une part de greenwashing dans cette annonce.

En effet, le terme électrique est quelque peu galvaudé avec un véhicule à prolongateur d’autonomie. Mais Helen Chapman, directrice de la régulation des transports de Londres, en fait toutefois son cheval de bataille, en misant aussi sur une meilleure infrastructure de recharge.

“Les ‘black cabs’ londoniens sont reconnus dans le monde entier. Nous sommes fiers de voir que tant de chauffeurs contribuent à assainir notre air et nous aident à faire face à l’urgence sanitaire de la ville en conduisant des véhicules à zéro émission”, a-t-elle déclaré.

“Le franchissement de cette étape illustre parfaitement les efforts déployés par Londres pour devenir une ville plus verte, plus durable et plus respectueuse de l’environnement.”

“Nous savons qu’en introduisant davantage de véhicules électriques à Londres, nous pouvons continuer à réduire le niveau de substances chimiques nocives dans l’air, et donc l’impact du transport routier sur notre environnement.”

“Rendre la flotte de taxis plus propre et installer davantage de points de recharge pour les véhicules électriques dans la capitale sont des éléments importants des efforts plus larges que nous déployons pour continuer à être le cœur fort et vert de Londres, à purifier l’air de la ville et à aider les Londoniens à se déplacer dans la ville de la manière la plus écologique possible.”



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus