News & Reviews

La production de la Fiat 500e et des Maserati suspendue à Turin

34


L’industrie automobile européenne est confrontée à un ralentissement significatif de la demande, ce qui oblige les constructeurs à reconsidérer leur production. Stellantis, l’un des principaux acteurs de ce secteur, a annoncé une pause dans la production de son usine de Mirafiori à Turin. Cette opération sera renouvelée du 19 octobre au 3 novembre 2023. Cette usine, qui produit la Fiat 500e ainsi que plusieurs modèles de Maserati, est fortement touchée par cette décision.

La Fiat 500e en difficulté

D’après Automotive News Europe, la Fiat 500e, qui était alors la troisième voiture électrique la plus vendue en Europe en 2022, connaît des temps difficiles en 2023. Les ventes ont ralenti, probablement affectées par l’arrivée de concurrents. Au cours des huit premiers mois de l’année, les ventes de la petite italienne électrique ont chuté de 1,7 % en Europe, atteignant seulement 41 217 unités.

Les défis de Maserati

Outre la Fiat 500e, quatre modèles Maserati construits à Mirafiori font également face à des défis considérables. Il s’agit des Maserati Levante, GranTurismo, Quattroporte et Ghibli. Les ventes du SUV Levante ont chuté de 65 % au cours des huit premiers mois de l’année, ce qui a conduit à une pause de 58 jours ouvrables sur la ligne de production de Maserati à Mirafiori. De plus, la production des berlines Ghibli et Quattroporte prendra fin d’ici décembre. Heureusement, la marque Maserati peut compter sur le succès du Grecale, qui a contribué à augmenter les ventes globales de la marque de 41 % au premier semestre.

Impact sur l’emploi et la production

La décision de suspendre la production à Mirafiori a des répercussions directes sur l’emploi. Environ 2 400 employés seront temporairement mis au chômage en raison de l’arrêt des deux lignes de production, ce qui souligne l’ampleur de l’impact de cette crise sur le secteur de l’emploi dans la région. Dans l’ensemble, cette pause dans la production à l’usine de Mirafiori est un symptôme de problèmes plus vastes auxquels l’industrie automobile européenne est confrontée. Les constructeurs devront continuer à s’adapter rapidement aux évolutions du marché et aux demandes changeantes des consommateurs pour surmonter ces défis et prospérer à long terme.

Rappelons que Volkswagen et Cupra vont également mettre un coup d’arrêt temporaire dans la production des ID.3 et Born lors des deux premières semaines d’octobre. Aucun exemplaire de ses modèles ne sera produit dans les usines Zwickau et de Dresde



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus