News & Reviews

La nouvelle Tesla Model 3 a un style sans saveur selon Soufyane

11


Automobile-Propre fait le bilan de 2023 ! Chacun leur tour, les membres de la rédaction partagent coups de coeur et coups de gueule… et commencent à jeter un oeil sur 2024. On continue aujourd’hui avec Soufyane, qui partage son amour de la nouvelle Prius et tacle la nouvelle Model 3.

La voiture qui a marqué l’année 2023 : la Tesla Model 3

Je ne vais sans doute pas être d’une originalité renversante, mais il faut dire que la présentation de la nouvelle Tesla Model 3, pardon, de la Tesla Model 3 restylée, et tout le battage qu’il y a eu en amont et en aval, a dépassé de loin tout ce que je pouvais imaginer. Certes, les prototypes et les rumeurs naissantes sur le web laissaient espérer l’arrivée d’une seconde révolution. Ce qui était peu probable, au regard des premiers indicateurs. Mais tout de même, je provoque, jamais un restylage de phares n’aura été aussi attendu dans l’histoire des restylages. Pas même ceux qui ont balayé à grands coups de crayon les dessins singuliers des Fiat Multipla et Citroën C5 de premières générations, pour des secondes moutures d’une tristesse sans nom. Une trajectoire que suit la Model 3, même si, c’est subjectif, elle n’avait pas vraiment originalité… renversante. Mais elle avait bien plus de personnalité que le modèle restylé. Bref, on pourrait épiloguer longtemps autour de ce modèle au style qui a autant de saveur qu’un bâtonnet de surimi, avec toujours la même conclusion : tout ça pour ça. Mais il faut avouer que, malgré un lancement particulièrement confidentiel, bien en dehors des habitudes de la marque et une déception assez générale des habitués du modèle, elle a réussi à faire parler d’elle comme aucune autre. Bien joué !

Mon coup de cœur 2023 : la nouvelle Toyota Prius

Si la Hyundai Ioniq 6 ne m’a pas laissé insensible pour son premier essai, force est de constater que la nouvelle Toyota Prius PHEV a été mon cœur de cœur en 2023. Comme je l’écrivait au sujet de la Lucid Air l’an dernier, elle séduit autant par ce qu’il se voit que par ce qu’il ne se voit pas : son superbe coup de crayon servant aussi bien le plaisir oculaire que l’efficience, son autonomie électrique servie par ses choix techniques, et le fonctionnement de son tandem hybride ont de quoi mériter les éloges.

Fidèle héritière de celle qui a vraiment commencé à se préoccuper sérieusement de l’environnement figure désormais parmi les meilleurs hybrides rechargeables. Un juste milieu qui peut avoir du sens selon le prisme à travers lequel on le regarde. Bien sûr, elle n’est pas sans défauts, avec un habitacle triste à souhait, un volume de coffre ridicule et un prix trop haut perché. Mais qu’importe, le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Mon coup de gueule 2023 : les règles du bonus

Rien n’a changé sous les tropiques : cette année encore, ce sont les règles autour du bonus écologique qui me font grincer des dents. Car même si les règles ont évolué fin 2022 vers plus de cohérence, les nouveaux textes adoptés ne servent en rien la cause de la voiture électrique, et cherchent simplement à mettre des câbles dans les roues de certaines électriques : la complexité de la réforme, entre calculs et dérogation, ainsi que cette discrimination votée sur l’autel de l’écologie, ne serviraient en rien la cause de la voiture électrique en France…


À lire aussi
Voici la liste des modèles qui ont encore un bonus écologique en 2024

Entre les tarifs pratiqués pour la recharge, les modes de paiement ou les technologies propres à ces voitures, le segment de la mobilité électrique souffre d’une bien trop grande complexité, qui pourrait au final inciter certains acheteurs à se (re)diriger vers des voitures thermiques ou hybride. Cependant, voyons le verre à moitié plein : cela permettrait aussi à de nombreux constructeurs de se calmer un peu sur les grilles tarifaires qui se cachaient derrière le bonus écologique.

Les voitures j’attends le plus en 2024 : les nouvelles citadines électriques

On a beau retourner le sujet dans tous les sens : la vraie voiture écologique est celle qui rendra le plus de services possibles au quotidien, tout en résolvant de nombreuses problématiques. La voiture électrique parfaite doit donc être petite, sobre, suffisamment polyvalente et, surtout, accessible au plus grand nombre. Plutôt qu’une voiture en particulier, ce sont donc les Citroën ë-C3, Fiat Panda ou Renault R5 e-Tech qui sont sur ma liste. Car sur le papier, ces trois modèles font naître beaucoup d’espoir pour le développement de la voiture électrique à grande échelle.

Mais l’on sait tous qu’il peut exister, comme avec la Dacia Spring, un sérieux fossé entre la théorie et la pratique. Voilà pourquoi il me tarde de les voir arriver pour, d’une part, découvrir si elles tiennent leurs engagements en matière d’accessibilité au plus grand nombre, et, d’autre part, passer leurs promesses au crible dans le cadre d’un essai longue durée.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus