News & Reviews

la nouvelle arme anti Dacia Spring à moins de 20.000 euros

32



Dès 2025, Citroën proposera une version de son ë-C3 au tarif imbattable de 19.990 €. Avec un prix inférieur à celui de la Dacia Spring, et une autonomie semblable, la firme française se lance à l’assaut du modèle urbain électrique low-cost.

La nouvelle a probablement provoqué des maux de tête du côté de chez Dacia. En dévoilant son nouveau SUV urbain électrique, le ë-C3, Citroën a également dévoilé son tarif : 23.300 €. Une stratégie très agressive qui, à autonomie égale (320 km), se présente sur le marché sans concurrence. 

Dès 2025, un modèle à 19.990 €

Mais la marque aux chevrons ne s’arrête pas là. Dès 2025, Citroën proposera une version encore plus abordable de son SUV, dont l’autonomie sera réduite à 200 km. Une importante économie effectuée sur la batterie, voire la motorisation, afin de pouvoir vendre son modèle à seulement 19.990 €, du jamais vu !

L’objectif est donc clair : concurrencer la Dacia Spring pour s’imposer sur le marché des éléctriques low-cost.
 

Pour rappel, le véhicule roumain, seul sur le marché de l’électrique abordable, est décliné en deux versions. Une première dont l’autonomie s’élève à 230 km pour une puissance de 45 ch. Cette variante, baptisée Spring Essential, est proposée à partir de 20.800 €, sans bonus. La Spring est également disponible avec un moteur de 65 ch pour une autonomie de 220 km, comptez 22.300 €. 

Quelles motorisations ?

Pour le moment, Citroën n’a donc dévoilé que son prix et son autonomie : 200 km pour 19.990 €. Assez pour annoncer à la France entière qu’elle souhaite faire chuter de son trône la Dacia Spring. 

Mais les autres détails, encore secrets, devraient cacher des performances amoindries. À ce prix imbattable, il est impossible d’imaginer un retour du moteur de 83 kW (113 ch) embarqué sur la ë-C3 conventionnelle. La batterie de 44 kWh sera également absente vu l’autonomie affichée. Le système de recharge et les équipements intérieurs devraient aussi logiquement être différents, afin de réduire la facture.

Un modèle électrique taillé pour les milieux urbains et à bas prix… Citroën ne se cache pas de concurrencer Dacia, en proposant une sorte de grande sœur à sa petite AMI.

Rendez-vous donc en 2025 pour en savoir plus sur cette offre imbattable. A moins que, d’ici là, d’autres constructeurs s’alignent sur une proposition semblable.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus