News & Reviews

la marque cherche des revendeurs

28


Pour accélérer les livraisons de l’Ocean, et augmenter son volume de production, Fisker change de stratégie. La marque californienne lance une bouteille à la mer pour trouver des revendeurs en Europe et en Amérique du Nord.

Fisker passe sur un modèle de vente hybride

Si Fisker compte bien continuer de proposer ses modèles avec un format de vente directe comme Tesla, l’entreprise souhaite aussi renforcer sa force de frappe. Pour y parvenir, le constructeur californien pense qu’un modèle hybride pourrait convenir. Fisker cherche donc des revendeurs prêts à distribuer ses véhicules. L’objectif derrière ce changement de stratégie est évidemment d’accélérer les livraisons de l’Ocean. Le modèle n’e s’est vendu qu’à 4 700 exemplaires en 2023.


À lire aussi
Comment va Fisker six mois après la livraison du premier Ocean ?

L’entreprise voit également plus loin et pense à ses futurs véhicules. Pour continuer à se développer sereinement, Fisker doit absolument augmenter ses volumes de production. Il lui faut donc vendre plus de voitures électriques. La marque compte envoyer ses premiers Ocean à de nouveaux revendeurs d’ici la fin du premier trimestre 2024 en Europe et en Amérique du Nord.

Sur ce sujet, Henrik Fisker, le fondateur de l’entreprise, précise que « comme nous l’avons vu tout au long de l’année 2023, le marché des véhicules électriques a changé de manière spectaculaire. En tant que start-up à forte croissance, Fisker se doit de faire évoluer ses efforts stratégiques en mettant en place les canaux de vente nécessaires pour répondre à la demande croissante de véhicules électriques ».

La marque va conserver ses points de vente déjà ouverts

Comme le vietnamien VinFast, la marque décide donc de transformer son modèle d’entreprise. Fisker souhaite trouver au moins 50 partenaires aux États-Unis et au Canada et la même chose en Europe. La société est déjà en pourparlers avec plusieurs concessionnaires. En ayant une présence géographique plus forte, Fisker veut être plus près de ses clients et pouvoir leur apporter une assistance si nécessaire.


À lire aussi
Fisker débute les livraisons de son modèle d’entrée de gamme, l’Ocean Sport

La marque estime avoir mis au point « une ADN forte qu’elle peut rapidement fournir à ses concessionnaires afin qu’ils puissent commencer à vendre et à assurer le service après-vente ». Les différents points de vente déjà ouverts par Fisker à Londres, Munich, Copenhague, Oslo, Paris, Los Angeles, New York City, Vienne ou encore Rotterdam, resteront ouverts et opérationnels.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus