News & Reviews

La Lanzador, première Lamborghini 100% électrique, se dévoile enfin

49


Lamborghini a enfin présenté la toute première voiture électrique de son histoire. La Lanzador annonce un véritable changement d’ère pour la firme de Sant’Agata, qui vient pourtant tout juste d’entamer sa mutation électrique avec la Revuelto, dotée d’une motorisation hybride. 

La marque Italienne était attendue au tournant depuis ses annonces concernant sa stratégie de transition énergétique. Comme bon nombre de constructeurs sur le marché de l’ultra-luxe, l’abandon du moteur thermique peut vite être vu comme un sacrilège par les fans, même si cette étape est malheureusement un cap obligatoire à franchir. La marque fait ça en douceur, passant d’abord par la case hybride et préservant donc son légendaire V12 avec sa Revuelto. Maintenant que la pilule de l’hybridation est passée, Lamborghini enchaîne et présente la prochaine étape : l’électrification totale. 

Baptisé Lanzador, ce concept-car annonce donc la première voiture électrique de la marque. Pas de panique, son arrivée en production n’est prévue que pour 2028. D’ici là, les Lamborghini continueront de faire chanter leurs moteurs haut et fort. Sa présentation en grande pompe au concours d’élégance The Quail, à Monterey, permet également de poser les yeux sur son design pour la première fois. 

Lamborghini inaugure la première Ultra GT du marché

Comme Ferrari avec son Purosangue, Lamborghini refuse que son Lanzador soit qualifié de SUV. Non, il inaugure une nouvelle catégorie de voitures à hautes performances, les ultra GT. Il faut bien reconnaître que ce modèle n’a de SUV que sa garde au sol surélevée. Pour le reste, le design rompt avec les dernières productions de la marque, avec tout de même quelques éléments de style évoquant la récente Countach. À l’inverse du Purosangue, le Lanzador ne dispose que de trois portes, tout en offrant quatre vraies places à bord. 

L’habitacle, justement, est totalement spécifique à ce modèle et ne conserve pas grand-chose du mobilier du reste de la gamme. Logique, étant donné que ce modèle ne débarquera sur les routes que dans cinq ans. On peut noter quelques inspirations de Ferrari, notamment au niveau de l’agencement. Le Lanzador est par exemple équipé de deux écrans, un pour le conducteur et un pour le passager, chacun placé sous sa propre casquette. Le centre de la planche de bord est donc ultra-épuré. On peut également noter que le toit est vitré sur toute sa largeur, permettant d’apporter de la lumière naturelle dans l’habitacle. 

La principale révolution provient bien sûr des entrailles de l’engin, qui ne boit plus la moindre goutte de sans plomb. Le Lanzador carbure à la fée électricité, alimenté par deux moteurs placés sur chaque essieu. Peu de données techniques ont été communiquées, mais Lamborghini a d’ores et déjà confirmé une puissance totale supérieure à 1 mégawatt, soit environ 1.360 chevaux. La voiture est équipée de la transmission intégrale ainsi que d’un système de vectorisation du couple pour optimiser au mieux la traction. Il faudra encore patienter un peu pour connaître les chiffres relatifs aux performances de l’engin, mais avec une telle puissance, nul doute que ce Lanzador fera honneur à son blason. 

Si vous vous demandiez à quoi ressemblerait l’avenir chez Lamborghini, vous avez votre réponse. Un avenir pas si lointain, puisqu’on rappelle que la production doit débuter en 2028, sur le site de Sant’Agata Bolognese. La marque n’a dévoilé aucun prix pour l’heure. Ce qu’on peut vous dire, en revanche, c’est que le Lanzador ne sera pas éligible au bonus écologique.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus