News & Reviews

La Jaguar I-Pace du Roi Charles III est à vendre

11


La première voiture électrique de la royauté britannique, une Jaguar I-Pace, est désormais proposée aux enchères. La vente est prévue pour le samedi 2 mars 2024 à l’hippodrome d’Ascot par la maison Historics Auctioneers.

La voiture “silencieuse, mais mortelle”

Elle a été acquise par le roi Charles III en 2018 pour son usage personnel. Dans le but de concilier sa conscience écologique à un confort indéniable. Ainsi, il a voulu inciter les Britanniques à embrasser une transition écologique. Le monarque a donc opté pour une I-Pace EV400 HSE d’une valeur de 70 000 €. Il avait d’ailleurs équipé son lieu de résidence, la Clarence House, d’un chargeur rapide. Charles III a conduit, durant quelques années, ce véhicule qu’il décrivait comme « silencieux, mais mortel ». Le véhicule a été restitué à la concession Jaguar en décembre 2020, avec seulement un peu plus de 4 800 kilomètres au compteur. Il sera donc mis aux enchères par la maison Historics Auctioneers le 2 mars prochain. 

L’unique exemplaire au monde

La Jaguar a été initialement livrée en gris, mais cela ne convenait pas au monarque. Par conséquent, il l’a renvoyée pour la personnaliser davantage à ses goûts, optant pour une teinte Loire Bleu, ce qui en fait un modèle unique au monde.

La voiture a été rachetée par une certaine Karen French. Cette dernière affirme ne pas avoir eu connaissance de l’histoire de la voiture, ignorant ainsi qu’elle avait appartenu au roi. Déterminée à changer de véhicule, la vendeuse est cependant convaincue qu’elle réalisera un profit bien supérieur au prix auquel elle l’a achetée, même si elle a fait tourner le compteur jusqu’à un peu moins de 50 000 kilomètres. La vente aux enchères de ce véhicule est estimée entre 58 000 et 80 000 €, alors même qu’un modèle similaire (mais sans lien royal) est estimé à 28 000 € pour 30 000 kilomètres parcourus.


À lire aussi
Essai Jaguar I-Pace : toujours le plus chic des SUV électriques ?

Une conscience écologique honnête

Le roi Charles III avait aussi reçu pour cadeau de sa mère, Elizabeth II, une Aston Martin DB6 Volante. Cependant, en tant que fervent défenseur de l’environnement, il a entrepris de la modifier pour qu’elle puisse fonctionner au bioéthanol. Plus étonnant encore, lors d’une interview accordée à la BBC, il a déclaré : “Ma vieille Aston Martin, que je possède depuis 51 ans, roule désormais grâce aux résidus de vin blanc anglais et au lactosérum provenant du processus de fabrication du fromage.”

Cette initiative a été mise en œuvre en 2008 par Aston Martin et Green Fuels. Initialement sceptiques, ils ont finalement réussi à créer cette source d’énergie renouvelable en fermentant des composants de sucre et d’amidon provenant de produits végétaux. Charles III a même affirmé que sa voiture fonctionnait mieux depuis cette transformation : “Lorsque la conversion a été effectuée, ils ont dû reconnaître que la voiture était devenue plus performante que jamais.”

Pour ceux qui rêvent de rouler comme des rois, voici le lien vers la vente de la Jaguar de Charles III.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus