News & Reviews

La Droptail « Rose Noire » de Rolls-Royce, voiture la plus chère du monde ?

35


Rolls-Royce a dévoilé la première de ses quatre Droptail, un modèle unique et sur mesure venant repousser encore un peu plus les limites de l’automobile de luxe. Selon certains médias britanniques, son prix devrait s’approcher des 25 millions d’euros.

Après la Sweptail en 2017, puis la Boat Tail en 2021, Rolls-Royce a dévoilé son troisième modèle sur mesure incarnant l’apothéose de ses capacités en terme de carrosserie, la Droptail. Le concept est simple : créer quatre modèles uniques répondants aux désirs d’une clientèle toujours plus exigeante. Le constructeur haut de gamme a alors dévoilé son premier bijou portant le doux nom de « Rose Noire ».

Visuellement, cette œuvre d’art sur roues est habillée d’une robe inédite alliant une teinte rouge « True love » à un teint plus foncé nommé « Mysterie ». L’habit de la Rose Noir a ainsi nécessité, selon le constructeur, 150 itérations.

1 603 pièces de bois finies à la main

Si le modèle Sweeptail était caractérisé par un toit de verre tout en longueur, quand le Boat Tail était entièrement découverte, Rolls-Royce a doté son Droptail d’un toit amovible intégrant un verre électrochromique (un simple bouton permet de modifier la quantité de lumière qui pénètre à l’intérieur de la voiture). Ainsi, sans le toit, la Rose Noire prend la forme d’un roadster caractéristique de la marque. Une fois le toit en fibre de carbone installé (connexion électrique permettant une installation et un retrait sans effort), c’est un coupé élégant qui se révèle.

Côté motorisation, la longue carrosserie de 5,3 mètres de cette Droptail abrite quant à elle un moteur à la hauteur de son prestige : un V12 biturbo de 6.6 litres d’une puissance de 601 chevaux et un couple de 840 Nm.

Mais selon la marque elle-même, « l’élément le plus remarquable » est son habitacle. Censé représenter « une expression abstraite de pétales de rose », l’intérieur arbore pas moins de 1 603 pièces de bois (1 070 éléments pour l’arrière-plan et 533 pièces rouges pour les pétales de rose), coupées, poncées puis placées à la main, le fruit de deux développement et d’expérimentations en tout genre.

Des clients français ?

Si chacun des quatre modèles devra raconter « une histoire différente », cette première Droptail pourrait bien appartenir à des clients français. Ou du moins, il est agrémenté de plusieurs touches très françaises.

Le bois utilisé pour les 1 603 pièces de l’habitacle provient « de sycomore noir d’origine française », un hommage à la fameuse Rose Noire. Et si cette Rolls-Royce porte le nom de cette fleur, c’est également toute son esthétique qui a été inspirée par la rose Baccara, « originaire de France et adorée par la mère de la famille commanditaire ». À cela s’ajoute également une autre commande des clients : un coffre à champagne Rolls-Royce unique, contenant une cuvée exclusive du millésime Champagne de Loissy.

Si la marque n’a pas communiqué le prix déboursé par les heureux propriétaires, certains médias britanniques estiment que le modèle pourrait dépasser les 25 millions d’euros.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus