News & Reviews

la Dacia Spring n’est pas près d’avoir une concurrente

81


Si Volkswagen a confirmé le projet d’une voiture électrique pas chère, celle-ci ne sortira pas avant 2026, voire 2027.

Volkswagen prépare deux nouvelles citadines électriques. Le projet le plus important est incontestablement l’ID.2. La preuve, le véhicule sera lancé en 2025, mais le constructeur a déjà présenté un concept proche de la série.

Avec l’ID.2, VW veut frapper fort, avec un prix de départ sous les 25.000 €. Et pas question de sacrifier la rentabilité. Dans une interview donnée à Automotive News Europe, le patron de la marque, Thomas Schäfer, indique vouloir une marge minimale de 6 %. Pour y arriver, VW va notamment miser sur une hausse significative des volumes de production, d’autant que l’ID.2 fait partie d’un projet comprenant une Skoda et une Cupra. C’est d’ailleurs ce dernier qui chapeaute le projet avec la conception d’une base MEB Entry, dérivée de la MEB, mais plus économique et traction.

Et le constructeur ne va donc pas s’arrêter en si bon chemin. Il a aussi officialisé le projet d’une voiture branchée encore plus abordable, qui doit avoir un prix de base sous les 20.000 €. Thomas Schäfer reconnaît que c’est un sacré challenge pour VW. La marque va donc se donner plus de temps. Le patron annonce une date de lancement pour 2026, voire même 2027.


À lire aussi
Chez Volkswagen, le dernier nouveau modèle thermique sera lancé en 2025

Voilà qui laisse donc une belle tranquillité à Dacia sur le créneau de la voiture électrique pas chère ! Lancée en 2021, sa Spring est un énorme succès, avec plus de 100.000 véhicules commandés en Europe en deux ans. La voiture va connaître une grosse mise à jour en 2024, avec l’objectif pour la marque de garder un prix d’attaque à 20.000 € environ.

C’est finalement la suite de la Spring qui va se trouver en concurrence avec cette VW pas chère. Il est encore tôt pour y penser, mais Dacia devrait lancer une nouvelle citadine électrique en reprenant la plate-forme CMF-BEV, bientôt inaugurée par la R5. Du côté de la petite Volkswagen, le patron indique que la MEB Entry ne devrait pas être utilisée.

Pour que sa voiture soit rentable, VW étudie différentes pistes, par exemple réduire la taille de la batterie ou alors trouver un partenaire afin de partager les frais. Même si Thomas Schäfer semble plutôt penser que cela restera en interne, avec un développement porté par Skoda, qui proposerait un modèle dérivé, notamment pour le marché indien.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus