News & Reviews

la borne de recharge bidirectionnelle de Renault démarre sa production La borne de recharge bidirectionnelle de Renault démarre sa production

13


Le 8 février a marqué le début de la production de la borne de recharge connectée Mobilize PowerBox, conjointement au lancement de la nouvelle chaîne permettant leur fabrication dans l’usine Symbioze de Lacroix à Beaupréau-en-Mauges. Elle sera bientôt commercialisée, sans date précise pour le moment, mais elle devrait être disponible en même temps que le lancement de la Renault 5 en 2024.

Commercialisée par Renault, la borne se déclinera en quatre versions, permettant son utilisation aussi bien par les particuliers que par les professionnels. La première, destinée aux particuliers, sera la Uno, offrant une utilisation simple à domicile. Pour les infrastructures et les professionnels, la version Uno Plus sera proposée, fournissant un accès unique à chaque utilisateur grâce à un lecteur de carte RFID, assurant ainsi la sécurité de la borne. Celle dédiée aux professionnels sera la Uno Pro, conçue pour simplifier les processus de remboursement des frais grâce à un compteur MID. Quant à la version Verso, elle permettra non seulement de recharger le véhicule, mais également de renvoyer de l’électricité vers un réseau domestique ou public, grâce à la technologie en courant alternatif, faisant de cette borne une borne bidirectionnelle. Les bornes intelligentes pourront être mises à jour et diagnostiquées à distance.

Évidemment, les bornes de recharge seront reliées à une application qui permettra à ses utilisateurs de gérer leur consommation à distance. Une recharge pourra être programmée pour être lancée ultérieurement, y compris durant les heures creuses, lorsque la consommation est la moins coûteuse. La borne sera d’ailleurs sécurisée de telle sorte que seuls les utilisateurs autorisés puissent l’utiliser.

Afin de pousser la commercialisation de cette borne, Renault a décidé de proposer cette gamme en même temps que la sortie de la Renault 5. Par conséquent, dès qu’un acheteur optera pour un véhicule électrique, la concession se chargera de proposer à tous ses clients du réseau d’acheter leur borne, mais aussi de l’installer avant la livraison du véhicule, offrant ainsi une solution de recharge complète. Avec une installation aussi simplifiée, Renault espère pouvoir commercialiser un grand nombre de bornes de recharge.


À lire aussi
Nouvelle Renault 5 électrique : bonne nouvelle pour son prix

Une fabrication française, par Lacroix

La production de ces nouvelles bornes de recharge a conduit Lacroix à ouvrir une nouvelle ligne de production au sein de son usine Symbiose, spécifiquement dédiée à la fabrication de ces bornes. Actuellement, son objectif est de produire 65 000 bornes par an, avec la possibilité de reprogrammer la ligne de production si nécessaire afin d’augmenter sa capacité de production. L’objectif de cette initiative est de rétablir le lien avec le marché français et de favoriser la production locale pour réduire considérablement l’empreinte carbone. Cette conception a été rendue possible notamment grâce à Software République, qui inclut Orange pour les services de 4G, le groupe Renault pour l’architecture des bornes, STMicroelectronics pour les composants tels que le microprocesseur, la communication et la sécurité, ainsi que Thales pour la protection des données.

Avec une commercialisation prévue d’ici à 2024, simultanément à la sortie de la Renault 5, le groupe espère que la commercialisation de ses bornes, sera en adéquation avec la production mise en place, voire la dépassera.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus