News & Reviews

Joyeux anniversaire, les radars ont 20 ans !

39



Nés en 2003, les radars automatiques fêtent leur 20ème anniversaire sur nos routes françaises. Pas moins de 15 millions d’infractions par an et 12,5 milliards d’euros récoltés en deux décennies, quel bilan tirer ?

Qu’on les déteste ou prenne leur défense, les radars font partie de notre quotidien depuis 20 ans ! Tout a commencé le 27 octobre 2003, non loin de la commune de La-Ville-du-Bois, dans l’Essonne. À cette date, les ministres Nicolas Sarkozy et Gilles De Robien inauguraient le tout premier radar automatique de France. 

Deux décennies plus tard, l’association 40 millions d’automobilistes à fait le compte : il y a désormais 4.700 de ces appareils disséminés sur nos routes. Une importante flotte qui permet de relever 15 millions d’infractions chaque année, le vertige ! Toujours selon la même étude, sur l’année 2022, 8,2 millions de points se sont envolées des permis de conduire, et cela uniquement pour les excès de vitesse de inférieur à 20 km/h.

Où va l’argent ?

Comme vous vous en doutez, une telle quantité de « flashs » rapporte à l’Etat. Selon un rapport émis par la Cour des Comptes, les radars automatiques ont déjà engrangé plus de 12,5 milliards d’euros.

La somme est ensuite reversée au Compte d’Affectation Spéciale (CAS). Et sur l’année en cours, cette dernière estime à 1,9 milliard d’euros les revenus liés aux contraventions routières (dont environ 955 M€ provenant des amendes radar). Mais comment est-elle répartie ? L’association 40 millions d’automobilistes a mené l’enquête.

Près d’un tiers (34 %) de cette somme, soit 656 M €, est versée au P754, un programme dédié à l’équipement des collectivités territoriales ( transports en commun, routières…). L’autre grosse part (32 %) représente 618 M €, à destination du désendettement de l’État. 

La dernière partie est principalement réintroduite dans les systèmes de radars (340 M €) et le financement des infrastructures de transport (219 M €).



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus