News & Reviews

Jaguar et Land Rover recrutent 250 ingénieurs pour imaginer la voiture électrique de demain

7


Le groupe Jaguar Land Rover (JLR) veut entrer dans une nouvelle ère. Les deux marques britanniques annoncent le recrutement de 250 ingénieurs. Des spécialistes de l’électromobilité dont la mission sera de développer les véhicules électriques de demain.

JLR recrute 250 ingénieurs et 300 techniciens

Les marques Jaguar et Land Rover recherchent 250 ingénieurs pour accélérer le développement des véhicules électriques. Les experts qui seront recrutés travailleront sur les futurs modèles du groupe, ceux qui arriveront d’ici 2030. Mais aussi sur le Range Rover électrique promis pour 2024. Ces 250 nouveaux postes s’ajoutent au recrutement de 300 techniciens.

Basés à Gaydon, entre Oxford et Brimingham, 40 de ces ingénieurs travailleront sur l’architecture électrique et les technologies liées aux batteries. Il s’agira notamment de développer des systèmes de stockage de l’énergie et de concevoir des cellules de batterie. De quoi « offrir des expériences de conduite et de recharge uniques », selon Selon Freddy Gunnarsson, en charge des batteries chez JLR.


À lire aussi
Pourquoi Jaguar et Land Rover retardent le lancement de nouvelles voitures électriques ?

Interrogé par Autocar, il précise qu’il « s’agit d’une opportunité passionnante pour des ingénieurs spécialisés dans la chimie des batteries, de contribuer à définir la prochaine génération de groupes motopropulseurs électriques ». Enfin, les 210 autres ingénieurs qui seront recrutés se concentreront sur les technologies de propulsion et sur la recharge rapide.

Le britannique investit pour changer d’époque

Sur les 300 techniciens qui sont embauchés en parallèle des 250 ingénieurs, 100 seront chargés de la maintenance des 700 robots qui équiperont une future usine automatisée de carrosserie. Les 200 autres techniciens travailleront sur les essais et le développement des véhicules électriques du groupe. Après le Range Rover électrique, le britannique compte sortir trois nouveaux modèles Jaguar.

Thomas Müller, directeur de l’ingénierie des produits chez Jaguar Land Rover, estime que « la réalisation de notre stratégie dépend de nos investissements dans les talents et les technologies ». Concrètement, le groupe britannique cherche à renforcer ses équipes à un moment stratégique. Les constructeurs automobiles doivent changer d’époque et Jaguar Land Rover l’a bien compris.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus