News & Reviews

Isuzu dévoile la version électrique de son pick-up D-Max

7


Isuzu D-Max électrique

Fruit d’une coentreprise avec General Motors, l’Isuzu D-Max sera proposé chez nous en version 100 % électrique à partir de 2025.

Quelques caractéristiques

L’histoire d’Isuzu retient l’année 1963 comme celle de l’apparition officielle du D-Max. En France, il n’est actuellement proposé qu’avec une motorisation diesel d’une cylindrée de 1,9 litre. Elle développe une puissance de 164 ch pour un couple maximal de 360 Nm. En entrée de gamme, ce pick-up existe aussi bien en propulsion qu’en motricité intégrale permanente.

Selon le communiqué d’Isuzu, c’est uniquement cette dernière qui sera embarquée sur la déclinaison électrique dont la motorisation est un peu chichement créditée face à la concurrence. Il y a ici seulement 130 kW (176 ch) et 325 Nm, avec une vitesse de pointe de 130 km/h. Le constructeur précise aussi ces informations par train roulant : 90 kW (122 ch) et 217 Nm pour le moteur qui agit sur les roues arrière, et 40 kW (54 ch) et 108 Nm pour l’avant.

Le groupe est alimenté par une batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 66,9 kWh (brute ou nette, on ne le sait pas encore). Ni la consommation, ni l’autonomie, ni la dotation pour la recharge n’ont été à ce jour communiquées. Cet engin a une charge utile de 1 000 kg et une capacité de remorquage maximale de 3,5 tonnes.


À lire aussi
Pour imaginer son pick-up électrique, Toyota teste la concurrence

Utilitaire et véhicule de tourisme

Il est fort probable que les éléments qui composent le groupe motopropulseur de l’Isuzu D-Max électrique proviennent d’un autre constructeur. Lequel ? General Motors grâce au partenariat déjà existant ? Ou Toyota qui a déjà annoncé vouloir partager avec Isuzu, Subaru, Mazda, Suzuki et Daihatsu sa future plateforme sur laquelle ne reposera pas cette première génération du pickup branché ? Autre ?

La récupération de systèmes chez General Motors semble improbable car les moteurs de ses pickups et la batterie Ultium affichent des caractéristiques très nettement supérieures. Au moins le pack 71,4 kWh du Toyota bZ4X pourrait coller, si ce n’est son moteur 80 kW. Isuzu évoque de « nouveaux essieux électriques » pour un pickup qu’il destine aussi bien à un usage utilitaire qu’en véhicule de tourisme grâce à la cabine double.

Première présentation en Thaïlande

Si l’Isuzu D-Max électrique passera d’abord par l’Europe dès l’année prochaine et en particulier la Norvège, le pickup sera ensuite proposé en Thaïlande où il va être présenté du 27 mars au 7 avril dans le cadre de la quarante-cinquième édition du salon international de l’automobile de Bangkok.

Entre les deux, l’engin devrait être livrable en Australie. Il est aussi question du Royaume-Uni. D’autres marchés devraient également accueillir ce modèle en fonction de l’avancement local de la mobilité électrique et du réseau de recharge dédié.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus