News & Reviews

Ils empruntent des voitures pour finir un marathon… et ça se termine mal !

34



L’organisation du marathon de Mexico, au Mexique, a pris la décision d’exclure 11.000 de ses 30.000 coureurs. Les participants épinglés auraient emprunté des bus et des voitures… pour terminer la course plus rapidement. 

Le marathon et la course automobile sont deux disciplines très populaires. Problème : ils ne vont pas vraiment ensemble. Du côté du Mexique, 11 000 athlètes en ont d’ailleurs fait les frais. Lors du marathon de Mexico, qui s’est tenu le 27 août dernier, plus d’un tiers des participants ont été disqualifiés après avoir utilisé des voitures ou des transports en commun. 

1 coureur sur 3 aurait triché

Au total, ce sont d’ores et déjà 11.000 des 30.000 participants qui ont été déclassés. Les tricheurs ont été trahis par les puces électroniques fournies par l’organisation, des GPS censés recueillir la position des coureurs tous les cinq kilomètres. 
 

Évidemment, les coureurs épinglés pointent du doigt la fiabilité relative de ces puces électroniques… en vain. La Fédération internationale d’athlétisme a finalement annoncé la disqualification des 11 000 tricheurs, soit près d’un coureur sur trois.

En 2017 déjà, l’organisation de la course de 42.195 km avait dû exclure 6.000 participants pour des conditions similaires. Le marathon de Mexico possède pourtant le label doré de Worlds Athletics, la fédération internationale chargée d’organiser les plus grandes compétitions mondiales.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus