News & Reviews

Hyundai annonce un investissement colossal pour la voiture électrique

6


Le 27 mars 2024, Hyundai a révélé son intention de recruter 80 000 nouveaux employés en Corée du Sud. Le groupe prévoit d’investir 68 000 milliards de wons (soit environ 47 milliards d’euros) pour accélérer ses activités sur l’électrique.

Le constructeur sud-coréen met le paquet

Hyundai passe à la vitesse supérieure. Le constructeur sud-coréen vient d’annoncer de nouveaux investissements pour accélérer ses activités de recherche et de développement dans le domaine des véhicules électriques. La marque veut devenir l’un des trois premiers fabricants sur ce segment d’ici à 2030. Elle prévoit pour cela de commercialiser à cette date 31 véhicules 100 % électriques.

L’entreprise vise une capacité de production de 1,51 million de modèles électriques par an rien qu’en Corée du Sud. Pour opérer cette transition, Hyundai va notamment recruter 80 000 nouveaux employés. En tout, c’est un investissement de 68 billions de wons (soit environ 47 milliards d’euros), que l’entreprise s’apprête à réaliser sur trois ans (entre 2024 et 2027).


À lire aussi
Hyundai et Kia : gros rappel pour les voitures électriques

La firme sud-coréenne précise que la moitié de ce budget sera allouée à la construction de nouvelles infrastructures, ainsi qu’à des lignes d’assemblage destinées aux véhicules électriques. L’autre partie de l’investissement sera consacrée aux activités de recherche et de développement, pour « progresser dans le domaine des voitures électriques, des logiciels et des technologies liées aux batteries ».

Hyundai, le roi de l’innovation ?

Hyundai et Kia travaillent déjà activement sur le développement de nouvelles technologies pour se différencier de la concurrence et dans une quête d’innovation perpétuelle. Ensemble, les deux marques sud-coréennes ont par exemple récemment présenté la technologie « Active Air Skirt » (AAS). Son rôle est de minimiser la résistance aérodynamique générée lors de la conduite à grande vitesse.

Hyundai planche aussi sur des calandres nouvelle génération. Le groupe sud-coréen a développé un « module de face avant intégré », dont l’objectif est, encore une fois, de réduire le coefficient de traînée et donc d’améliorer l’autonomie. La marque précise que sur les 80 000 nouveaux employés qui seront recrutés, 44 000 travailleront directement sur des sujets en lien avec l’électrification.


À lire aussi
Face au succès du Kia EV9, la Hyundai Ioniq 7 pourrait être rebaptisée Ioniq 9

Par effet d’entraînement, cet investissement massif pourrait bénéficier à plus de 198 000 personnes en Corée du Sud, selon la marque. « À une époque où les frontières entre les industries s’estompent et où la convergence devient plus importante, et dans un environnement commercial incertain, l’innovation est essentielle pour garantir les futurs moteurs de croissance », explique Hyundai.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus