News & Reviews

Hyundai accélère sur l’électrique et prévoit de fermer deux usines dédiées aux moteurs thermiques

12


Hyundai accélère sa transition vers les véhicules électriques. La marque sud-coréenne vient d’annoncer qu’elle allait fermer deux usines dédiées à la fabrication de pièces destinées aux moteurs thermiques.

Hyundai ferme deux usines dédiées aux moteurs thermiques

En novembre 2023, Hyundai a atteint le niveau d’exportation le plus élevé de son histoire. La marque est en pleine forme et c’est en grande partie grâce aux véhicules électriques. Sur cette période, les ventes du constructeur automobile ont augmenté de près de 30 % en glissement annuel. Hyundai attribue sans complexe cette croissance à la popularité croissante de ses modèles électriques. Les Ioniq 5, Ioniq 6 et Kia EV6 se vendent très bien (rappelons que la marque Kia fait partie du groupe automobile Hyundai Motor).


À lire aussi
Essai – Hyundai Ioniq 6 : les consommations et autonomies mesurées de notre Supertest

D’ailleurs, les deux marques du groupe sud-coréen fonctionnent particulièrement bien aux États-Unis : elles sont sur la deuxième marche du podium des ventes sur l’électrique dans le pays (7,5 % du marché), juste derrière Tesla. Mais devant deux marques américaines : Chevrolet (5,9 %) et Ford (5,5 %). Le constructeur affirme que ses modèles électriques « jouent un rôle majeur » dans cette croissance. De quoi pousser l’entreprise à vouloir fermer deux usines dédiées à la fabrication de pièces de moteurs thermiques.

Le sud-coréen veut avoir les moyens de ses ambitions

En activité depuis 1991 en Corée du Sud, les deux sites de production seront fermés en janvier et en octobre 2024. Hyundai veut être l’un des trois plus grands constructeurs de véhicules électriques d’ici à 2030. Pour y parvenir, la marque s’apprête à inaugurer une énorme usine dédiée à la fabrication de modèles 100 % électriques à Ulsan, une ville portuaire située dans le Sud-Est de la Corée du Sud sur la mer du Japon. Le site de production a coûté 1,5 milliard de dollars.


À lire aussi
Hyundai Ioniq 2 : voilà ce que l’on sait de la voiture électrique abordable du constructeur sud-coréen

Ce complexe est tout simplement le plus grand jamais construit par Hyundai. À partir de 2026, le site sera en mesure de sortir 200 000 véhicules électriques par an. Une véritable machine de guerre. Hyundai met les bouchées doubles et cette stratégie agressive pourrait bien lui permettre de doubler certains constructeurs moins téméraires. L’entreprise sud-coréenne est convaincue d’aller dans la bonne direction et entend bien prendre de l’avance sur ses concurrents.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus