News & Reviews

Grâce à cette fonction, le Mercedes EQG électrique enterre le Classe G thermique

19


L’EQG sera-t-il aussi performant sur les terrains accidentés qu’un Classe G thermique ? Telle est la question que de nombreux amateurs de la marque à l’étoile se posent. Dans une récente vidéo mettant en scène Ola Källenius, le patron de Mercedes, le constructeur allemand cherche à rassurer ses futurs clients.

L’EQG plus performant que la Classe G ?

Le gros 4×4 électrique de Mercedes se précise. Dans une vidéo publiée sur Youtube le 24 novembre et intitulée « The Electric G – a Real G? » (en français : « l’EQG, un vrai Classe G ? »), la marque fait une démonstration des capacités de son futur modèle. Avec le patron Ola Källenius à bord en prime. Selon le constructeur allemand, l’EQG sera entraîné par 4 moteurs électriques indépendants et « pourrait même être plus performant que le modèle à moteur à combustion interne ». Mercedes le sait : pour séduire les amateurs du tout-terrain, l’EQG 100 % électrique devra être parfait.

Chaque moteur sera associé à une boîte de vitesses à deux rapports. Emmerich Schiller, en charge du projet, promet des capacités tout-terrain atteignant « un tout nouveau niveau ». Avec une batterie annoncée d’au moins 100 kWh, l’EQG pourrait bien être aussi très performant en matière d’autonomie.


À lire aussi
Vidéo – Un prototype du 4×4 électrique Mercedes EQG tombe en panne au Nürburgring

L’EQG aura une batterie baptisée TitanSilicon qui est composée d’une anode fabriquée à base de silicium, au lieu du traditionnel graphite. D’après Sila Nanotechnologies, le fabricant californien à l’origine de cette batterie, cette solution permettrait d’augmenter de 20 à 40 % la densité énergétique et de réduire le poids de 15 %. Une excellente nouvelle pour l’EQG qui ne veut surtout pas dépasser les 3,5 tonnes.

Objectif affiché : ne surtout pas rogner sur les capacités du 4×4

La vidéo montre un modèle capable de passer partout et de traverser les terrains les plus cabossés. C’est clairement l’objectif affiché : Mercedes ne veut surtout pas rogner sur les performances de son nouveau modèle électrique. C’est d’ailleurs le patron de la marque qui le dit : « le plus grand défi du développement de l’EQG était de s’assurer qu’il serait aussi bien adapté aux terrains difficiles que le modèle standard ». Voilà pourquoi Mercedes a décidé de ne pas installer un double moteur comme sur certains de ses autres véhicules électriques, mais bien 4 moteurs.

Sur un véhicule tout-terrain de cette gamme, il est primordial que le couple soit envoyé en même temps à toutes les roues. Dans cette vidéo, Fabian Schossau, l’ingénieur en chef du G électrique, prend aussi la parole. Il assure que « toute l’équipe de conception est très fière de ce nouveau modèle ». Avant de préciser que l’EQG « intègre toutes les caractéristiques d’un G. Sa forme emblématique d’une part et toutes les exigences qu’un client d’une Classe G peut attendre d’autre part. Qu’il soit électrique ou non, il a toutes les capacités d’un tout-terrain. C’est ce qui fait sa spécificité ».

Une incroyable pirouette à 360 degrés

On regrette une chose : ne pas voir l’EQG traverser un ruisseau. C’est en général une bonne manière de montrer les performances tout-terrain d’un 4×4. Mais il franchit parfaitement les rochers et les chemins de terre sur lesquels le patron de Mercedes l’emmène. On peut également apercevoir une pirouette à 360 degrés : le « G-turn » comme l’appelle Ola Källenius. Une fonctionnalité qui permet au franchisseur de tourner sur lui-même.


À lire aussi
Jeep Recon : le Wrangler électrique promet 600 km d’autonomie

Cela peut s’avérer particulièrement utile sur un sentier étroit où l’on doit effectuer un virage serré. Malheureusement, nous n’avons toujours pas de détails sur la puissance des moteurs de l’EQG, ni sur la distance exacte qu’il pourra parcourir avec une seule charge en off-road. Toutes les caractéristiques du 4×4 électrique seront dévoilées en 2024 et le modèle débarquera sur nos routes à partir de 2025. Encore un peu de patience.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus