News & Reviews

Gare à la somnolence au volant, votre Tesla Model 3 vous surveille

33



Tesla, le fabricant de voitures électriques leader sur le marché, déploie actuellement une nouvelle fonctionnalité de surveillance de la somnolence du conducteur dans ses Model 3 Highland en Europe. Cette initiative découle d’une législation européenne qui oblige tous les nouveaux véhicules vendus dans l’Union européenne à partir du 6 juillet 2024 à être équipés d’un système d’avertissement de somnolence et d’attention du conducteur.

Une réponse conforme à la législation européenne

L’adoption de cette technologie de surveillance par Tesla en Europe peut être attribuée en grande partie à l’impératif de se conformer à la réglementation de l’Union européenne. La société a pris cette mesure en prévision de la livraison imminente de la Model 3 Highland sur le marché européen. La nouvelle fonction, appelée « Avertissement de somnolence du conducteur » qui figure déjà dans le manuel d’utilisateur, utilise la caméra intérieure pour surveiller l’état du conducteur et émet un avertissement visuel et sonore en cas de signes de fatigue.

“L’Avertissement de somnolence du conducteur est conçu pour avertir les conducteurs qui semblent perdre en vigilance. Il surveille les caractéristiques faciales du conducteur et son comportement au volant afin de déterminer des signes révélateurs de somnolence. Si un état de somnolence du conducteur est détecté, une alerte s’affiche sur l’écran tactile dans la zone des cartes et une alerte sonore retentit”, peut-on lire sur le manuel.

Ce système se déclenche automatiquement dès lors que le véhicule est conduit pendant plus de 10 minutes à plus de 65 km/h et que l’Autopilot n’est pas activé. L’alerte (sonore et visuelle) disparaît lorsque les signes de somnolence ne sont plus détectés. De plus, le constructeur précise que l’alerte cesse automatiquement lorsque la vitesse du véhicule passe sous 60 km/h. Sachez qu’il est possible de désactiver cette fonctionnalité, mais qu’elle se réactive automatiquement à chaque nouveau cycle de conduite

Perspectives futures

Alors que Tesla se conforme à la législation européenne en introduisant cette nouvelle fonctionnalité, d’autres régions du monde pourraient également suivre cet exemple à l’avenir. Avec l’industrie automobile évoluant vers des normes de sécurité plus strictes, les systèmes de surveillance de la somnolence du conducteur pourraient devenir une norme mondiale, contribuant ainsi à réduire les accidents de la route causés par la fatigue. Tesla est loin d’être précurseur dans ce domaine puisque des constructeurs comme Mercedes-Benz équipement leurs voitures de ce système depuis plusieurs années. 



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus