News & Reviews

F1, WRC, WRX, Moto GP… voiture, moto, quelle est la plus rapide ?

30


La marque autrichienne Red Bull a organisé une course entre ses modèles appartenant aux différentes catégories de courses mécaniques. Petit spoil : la moto ne laisse aucune chance à la concurrence. 

Red Bull a peut-être réalisé là, le rêve de nombreux fans. Au détour d’une course sprint de 400 mètres, la marque autrichienne a opposé ses différents véhicules de compétition. On y retrouve ainsi un casting cinq étoiles avec, au passage, deux frenchies.

Première des cinq modèles sur la ligne de départ : la RB8. Avec Sebastian Vettel au volant, cette Formule 1 avait remporté le Championnat du monde 2012. Pour dompter les 850 ch de l’engin, Liam Lawson a été installé dans la monoplace. Le jeune pilote de réserve à par ailleurs participé au dernier GP de Formule 1 en l’absence de Daniel Ricciardo.

La Red Bull KTM Factory Racing RC16, qui a pris 119 départs en Moto GP, est également au casting. Elle est conduite par le pilote Dani Pedrosa, cinq fois sur le podium du Championnat du monde.

La Peugeot 208 RX1e de 680 ch est aussi présente au départ. Le modèle champion de rallycross est occupé par Timmy Hansen, champion du monde de la discipline en 2019.

Toujours côté rallye, la M-Sport Ford Puma Hybrid Rally1 a également pris part à l’épreuve. Le modèle WRC hybride d’une puissance cumulée de 550 ch est drivé par le pilote français de la catégorie Adrien Formaux.

Enfin, le dernier participant est un certain Ford e-Transit SuperVan 4.2. Un monstre taillé pour le Pikes Peak délivrant la puissance folle de 2000 ch. À véhicule exceptionnel, pilote exceptionnel. Car c’est un autre Français qui est installé dans ce van : le champion du monde d’endurance et double vainqueur des 24 Heures du Mans, Romain Dumas.
 

La deux roues, imbattable

Avec ses départs exceptionnels, la fusée sur deux roues a emporté la totalité des trois manches, et de loin. 

Sur la première course, la WRC et sa puissance au démarrage a surpris tout le monde en prenant le meilleur départ. Mais une fois lancée, la moto s’est envolée et la monoplace de F1 a pris une nette deuxième place. La WRC s’est même fait rattrapé par la WRX au finish.

Beaucoup moins de suspense sur la course 2 puisque le modèle WRC hybride a manqué son départ. Dani Pedrosa et Liam Lawson n’ont alors pas eu de concurrence.

C’est lors du troisième et dernier sprint que le van a été introduit à la course. Forcément un peu plus lourd au démarrage, le e-Transit a surpris tout le monde en faisant mieux que la Formule 1 sur la ligne d’arrivée.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus