News & Reviews

Elon Musk rassure les clients Tesla

0


Elon Musk a déclaré sur X (anciennement Twitter) que Tesla n’allait pas abandonner le développement de son réseau de Superchargeurs. Après le licenciement des 500 employés de l’équipe aux États-Unis, certaines rumeurs laissaient penser que le constructeur pourrait délaisser cette partie de son activité.

Musk promet que Tesla n’abandonnera pas les Superchargeurs

Vendredi 10 mai 2024, le patron de Tesla a publié un message sur son compte X. Il promet que l’entreprise investira « plus de 500 millions de dollars en 2024 » pour étendre son réseau de Superchargeurs. Elon Musk a voulu démentir certaines rumeurs qui commençaient à prendre de l’ampleur après la mise à pied des 500 employés de l’équipe chargée de développer le réseau de recharge de la marque aux États-Unis.

Voici son message : « Juste pour être clair : Tesla va dépenser bien plus de 500 millions de dollars pour étendre le réseau de Superchargeurs et créer des milliers de nouveaux chargeurs cette année ». Une somme qui sera consacrée « uniquement au développement de nouveaux sites et à l’extension de stations déjà existantes ». Avec cette publication, le milliardaire cherche à rassurer les propriétaires de modèles Tesla et les futurs clients.

Très bien, mais…

Elon Musk a profité de son message pour annoncer la création d’un groupe baptisé « Supercharger Technology » sur X. Cet espace de discussion sera destiné à identifier les zones où installer de nouveaux chargeurs. À en croire Musk, tout va bien dans le meilleur des mondes. Reste à savoir comment l’entreprise compte faire sans les 500 salariés qui œuvraient au quotidien pour le développement du réseau de recharge de la marque.

D’autant plus que l’entreprise vient de geler l’ensemble des embauches. Tesla prépare peut-être une gigantesque réorganisation en interne. Avec 15 000 salariés en moins et l’arrêt des recrutements, la firme n’aura probablement pas d’autre choix que de composer avec ses propres forces. Cette méthode a déjà été éprouvée par Elon Musk à son arrivée chez Twitter en 2022 lorsqu’il a licencié la moitié des effectifs.


À lire aussi
Vidéo – A la découverte du Tesla Cybertruck : alors, il est comment en vrai ?

Cette nouvelle devrait aussi rassurer Ford, General Motors ou encore Rivian. Ces trois constructeurs américains avaient décidé d’adopter le port de charge NACS pour rendre leurs modèles électriques compatibles avec les Superchargeurs de Tesla. En parallèle, une alliance constituée de BMW, General Motors, Honda, Hyundai, Kia, Mercedes et Stellantis promet le déploiement de 30 000 chargeurs rapides en Amérique du Nord dès l’été 2024.





Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus