News & Reviews

des clients signalent déjà… de la rouille

11


Des acheteurs du Tesla Cybertruck ont signalé de premiers signes de rouille. Ils n’ont pourtant reçu leur pick-up que depuis quelques jours. Si l’acier inoxydable arrête les balles et les flèches, il n’empêche a priori pas le processus d’oxydation.

De la rouille sur le Cybertruck au bout de quelques jours

Sur le forum Cybertruck Owners Club, des propriétaires du pick-up électrique de Tesla ont fait part de leur désarroi. Des traces de rouille apparaissent sur certains modèles après seulement quelques jours d’utilisation. Un internaute assure que « Tesla est au courant du problème ». En effet, il explique que son conseiller Tesla a spécifiquement mentionné le fait que le Cybertruck pouvait « développer des marques de rouille orange sous la pluie ». Et que cela nécessitait de polir le véhicule.


À lire aussi
Le Tesla Cybertruck peut dire merci à l’Europe

Pour ce propriétaire connu sous le nom de Raxar sur le forum américain, les traces de rouille sont apparues seulement deux jours après la réception du véhicule. Et il ne s’agit pas d’un incident isolé. Un autre conducteur du Tesla Cybertruck écrit avoir reçu son pick-up 100 % électrique le 1er février 2024 et avoir constaté l’apparition de traces de corrosion après seulement 600 km et 11 jours d’utilisation. Il est retourné dans le point de vente Tesla où il a acheté son Cybertruck pour tenter d’avoir une explication.

Des panneaux en acier inoxydable, la mauvaise idée ?

Son vendeur lui a dit que la marque avait une procédure pour réparer ce problème, mais que le garage ne disposait pas « des outils nécessaires » et que les équipes n’avaient encore « jamais effectué une telle réparation sur un modèle Tesla ». Il semblait évident qu’une carrosserie en acier inoxydable finirait par présenter des imperfections. Mais pas si tôt ! Dans le manuel du Cybertruck, le constructeur américain précise que les panneaux en acier sont susceptibles de rouiller « s’ils ne sont pas lavés régulièrement ».


À lire aussi
Le Tesla Cybertruck sera-t-il vendu en Chine ?

Alors, pourquoi ce problème apparaît-il si rapidement ? Selon une théorie qui circule actuellement aux États-Unis, les tâches de rouille auraient pu être causées par de « la poussière de rail ». Cela peut se produire lorsqu’un véhicule est transporté par voie ferrée. Mais on ne sait pas si les modèles de Tesla ont été livrés par voie ferrée. Enfin, même si c’était le cas, ils auraient pu être lavés avant la livraison. En revanche, si la rouille a été causée par une simple exposition à la condensation, il y a un problème plus important à résoudre.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus