News & Reviews

des bouteilles consignées et livrées en vans électriques !

1


Nous sommes allés à la rencontre de Miguel Beck, responsable de site chez YSE, abréviation de You Save Earth. YSE c’est une jeune start-up strasbourgeoise, spécialisée dans la livraison à domicile de boissons consignées en véhicules 100% électriques. De facto, nous avons souhaité comprendre le fonctionnement de livraisons en véhicules électriques. 

Pas besoin d’aller bien loin pour trouver une entreprise qui utilise des véhicules électriques. Et oui, comme la rédaction d’Automobile-Propre est basée à Strasbourg, nous n’avons pas eu grand mal à nous rendre chez YSE.

C’est parti pour une visite du dépôt et, sur les étalages, étonnamment, aucune marque de grande compagnie n’a pointé le bout de son nez. Au menu, Lisbeth, Carola, Celtic, ou encore Sautter, ainsi que d’autres marques locales de boissons alcoolisées. En somme, des noms qui pourraient ne pas vous être familiers, du moins pour ceux qui n’ont jamais visité l’Alsace. Et c’est bien pour une raison : ces produits proviennent principalement de la région, avec quelques exceptions venant d’outre-Rhin, en raison de la proximité de Strasbourg avec l’Allemagne.

La philosophie de YSE repose sur la promotion des produits locaux, en étroite collaboration avec les brasseries de la région. Leur objectif est également de proposer des boissons sans sucres ajoutés, car, comme l’explique Miguel, “l’écologie va de pair avec la santé”. En plus de s’approvisionner localement, YSE se concentre sur les livraisons locales, délimitées par un rayon calculé à partir de leur entrepôt. L’entreprise cible essentiellement les particuliers, les professionnels ne représentant qu’une faible part de leur clientèle.

Vous vous demandez sûrement pourquoi nous vous parlons de tout cela. Eh bien, la raison est simple, ce qui distingue véritablement YSE, c’est son engagement en faveur de l’environnement. La startup assure ainsi toutes ses livraisons avec des véhicules électriques.


À lire aussi
On déménage en van électrique, round 2 : la rédemption ?

Du… thermique… osez-vous dire ? 

“Beaucoup de clients sont au centre et on ne se voit pas tourner avec des gros diesels”

Bien que Miguel nous admette son amour pour les véhicules thermiques et les gros moteurs, il n’en demeure pas moins que, chez YSE, on ne roule qu’à l’électrique. Ce sont deux vans e-Expert (75 kWh) de la marque Peugeot, qui permettent d’assurer les tournées des livreurs. Pour eux, « l’électrique, c’est un peu le futur ». Il semble que l’autonomie des véhicules, qui demeure être un gros frein à l’achat pour d’autres entreprises de livraison, ne les a guère réfrénés. Un planning de recharge bien érigé et le tour est joué. Dans leur entrepôt, les livreurs d’YSE ont à leur disposition deux wallbox, leur permettant de recharger les vans.

Un torrent de questions a alors submergé nos pensées : comment font-ils pour assurer des tournées en vans électriques, l’autonomie leur est-elle suffisante ?

Miguel nous a alors tout expliqué : les chauffeurs assurent des livraisons de 9 h 00 à 14 h 00, par la suite, ils rentrent au dépôt afin de recharger leurs vans tout en prenant leur pause. Les véhicules seront mis en charge jusqu’à 16 h 00 et repartiront pour une tournée jusqu’à 21h. Miguel nous affirme d’ailleurs que, avec ce rythme, ils arrivent très rarement en dessous de 50 km d’autonomie restante, même en hiver, saison plutôt rude en Alsace ! 

De l’investissement à l’aboutissement

Quand on demande à Miguel pourquoi ils ont choisi le Peugeot e-Expert, il répond avec un ton rieur : “Déjà, on a choisi Peugeot car c’est français”. Plus concrètement, selon lui, peu de constructeurs proposaient des vans électriques au moment où ils ont fait leur choix, ou du moins peu avec une autonomie intéressante puisqu’elle dépassait rarement les 200 km à l’époque.

Les vans e-Expert affichent quant à eux une autonomie WLTP de 230 à 300 km, et Miguel nous annonce que ses vans réalisent en moyenne de 200 à 250 km maximum par jour. Il y a deux ans et demi, ils ont donc décidé d’investir dans deux vans électriques flambant neufs. D’un point de vue financier, il assure qu’au bout de six mois, les véhicules étaient amortis.

Pour recharger leurs vans électriques, YSE dépense de 7 à 10 euros pour une recharge permettant de parcourir jusqu’à 300 km, ce qu’ils trouvent bien plus économique. De plus, Miguel confirme que la startup a pu bénéficier d’aides à l’achat de leurs deux vans Peugeot e-Expert. Depuis leur achat il y a maintenant deux ans et demi, aucun souci mécanique ou électronique n’a été constaté, bien que les deux véhicules aient respectivement parcouru 60 000 et 100 000 km.


À lire aussi
Renault Flexis : ce que l’on sait sur l’utilitaire électrique révolutionnaire (et gratuit) lancé en 2026

Planifier, pour moins consommer

Miguel a débuté lui-même en tant que livreur et nous partage, en toute transparence, ses préjugés et finalement son expérience factuelle. Au départ, ce grand amateur de voitures thermiques avait beaucoup d’appréhensions concernant les véhicules électriques. Cependant, après quelques kilomètres, il a réalisé que les préjugés peuvent être trompeurs. Il confie sans détour : “Au final, c’est super agréable, on peut rouler tranquillement à la manière d’un chauffeur de taxi”. De plus, le mode sport sur les véhicules électriques l’a totalement convaincu. Il estime désormais qu’un véhicule électrique est bien plus polyvalent qu’un véhicule thermique.

Les clients de YSE semblent également sensibles à la livraison écologique. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles l’entreprise fidélise ses clients puisque, pour eux, Miguel nous le confirme, “local rime avec éthique et éthique rime avec écologique”.

L’entreprise YSE a opté courageusement pour l’électrique, et ils ne regrettent absolument pas leur choix. Optant pour une approche de livraison de proximité et un mode de déplacement éthique, ils montrent l’exemple aux autres entreprises de livraison qui hésitent encore à sauter le pas. Bien sûr, cela demande un peu de discipline, avec des itinéraires précis, des zones de livraison bien définies et une planification de la recharge. Mais comme le dit si bien Miguel pour conclure : “Dans un monde où tout est possible, il suffit d’être organisé.”

Routific: le planificateur de route intelligent

Pour garantir l’efficacité de leurs livraisons, les livreurs d’YSE ont dû penser autonomie. Miguel nous explique qu’ils utilisent l’application Routific, qu’ils estiment être la solution la plus pratique. Routific permet d’optimiser les tournées, et ainsi de livrer plus rapidement en optimisant son trajet. En outre, l’application permet de localiser les chauffeurs en temps réel, de connaître le nombre de livraisons restantes et les durées d’arrêt. Elle offre même la possibilité aux clients de signer pour preuve de livraison.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus