News & Reviews

Comment Volvo va réduire de 30 % le temps de charge de ses modèles électriques ?

8


Volvo vient d’annoncer sa collaboration avec Breathe Battery Technologies, une start-up britannique qui a développé un logiciel capable d’offrir une charge adaptative. De quoi permettre à Volvo d’améliorer les performances de charge de ses voitures électriques.

Volvo s’associe à une jeune pousse anglaise pour améliorer les performances de ses technologies de recharge. Aux côtés de Breathe, le constructeur automobile suédois compte réduire de 30 % le temps nécessaire pour recharger une Volvo électrique de 10 à 80 % “tout en conservant la même densité d’énergie et la même autonomie sur toute la durée de vie de la batterie sans en affecter l’état ».

Alors, comment ça marche ? Breathe a développé un logiciel baptisé Breathe Charge, que Volvo compte intégrer à sa plateforme de gestion de la batterie développée en interne. Le constructeur explique que contrairement à la charge progressive traditionnelle qui repose sur des règles prédéterminées, « le logiciel de Breathe utilise la charge adaptative pour contrôler dynamiquement la batterie en temps réel ».


À lire aussi
Il y aura bientôt des bornes de recharge rapide dans toutes les concessions Volvo

Une technologie bientôt déployée à grande échelle

Le logiciel développé par la start-up britannique est aussi capable de gérer le processus de charge en fonction de l’état de santé de la batterie. Grâce à ce partenariat, Volvo devrait donc être capable de réduire le temps de charge de ses modèles électriques, sans devoir modifier la conception de la batterie « ou extraire des matériaux supplémentaires ». Un argument environnemental important pour le suédois.

Volvo prévoit de déployer cette nouvelle technologie à grande échelle. La marque est persuadée que cela lui permettra d’augmenter significativement ses ventes au cours des prochaines années. Ann-Sofie Ekberg, PDG du Volvo Cars Tech Fund, précise que cet investissement va permettre « de résoudre le problème principal des conducteurs des voitures électriques et à rendre nos performances de recharge encore plus compétitives ».


À lire aussi
Quel bilan sur l’électrique pour Volvo en 2023 ?



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus