News & Reviews

comment Tesla peut encore baisser le prix de ses voitures électriques

18


Photographie : Charlie Deets / Unsplash

Avec l’aide de Panasonic, Tesla tente d’améliorer la capacité de ses cellules rondes 2170. Une nouvelle génération de batteries doit entrer en production d’ici fin 2024 au sein de la Giga Nevada. Cela pourrait permettre au constructeur de réduire drastiquement le coût de ses modèles électriques.

Des cellules 2170 nouvelle génération moins onéreuses ?

Shoichiro Watanabe, directeur technique chez Panasonic, s’est exprimé dans les colonnes du Japan Times au sujet des nouvelles batteries destinées aux modèles électriques de Tesla. Selon lui, la cellule 2170 de nouvelle génération va entrer en production dans les prochains mois au sein de la Giga Nevada, fin 2024 au plus tard. Une décision prise conjointement entre le constructeur américain et Panasonic.


À lire aussi
Panasonic va travailler sur une technologie de batterie prometteuse avec Sila

Le cadre japonais n’a en revanche pas révélé l’augmentation exacte de la densité énergétique de ces batteries. Il a simplement précisé qu’elles pourraient permettre à Tesla de « réduire le coût de ses modèles ». Aujourd’hui, la marque utilise les cellules 2170 sur les modèles 3 et Y fabriqués aux États-Unis. Les véhicules produits à Shanghai et Berlin bénéficient de cellules d’un autre fabricant. Et certains modèles d’entrée de gamme utilisent les batteries lithium-fer-phosphate de CATL.

Panasonic mise sur Tesla

En plus de produire des batteries avec une capacité augmentée, Panasonic promet aussi d’améliorer la productivité de la Giga Nevada. Le japonais vise une augmentation de 10 % de la capacité de production d’ici 2025. Et cela ne passe pas par la construction d’une nouvelle usine « ou sur de lourds investissements », selon Shoichiro Watanabe. En tout cas, pas dans un premier temps. Panasonic compte fabriquer des batteries « plus rapidement, sur les systèmes existants ».


À lire aussi
Tesla doit stopper la production à Berlin

D’ici 2030, le japonais et Tesla veulent multiplier par quatre leur capacité de production qui est aujourd’hui de 50 GWh. Pour atteindre cet objectif, il sera cette fois nécessaire de construire de nouvelles usines. La firme japonaise a pris les devants pour répondre à la demande croissante sur les voitures électriques. Panasonic est déjà en train de construire sa deuxième usine américaine au Kansas. L’emplacement d’une troisième usine aux États-Unis sera même annoncé dans les prochaines semaines.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus