News & Reviews

comment avance le projet de construction de la Gigafactory au Mexique ?

26


Aperçu du projet de la Gigafactory au Mexique // Image : Tesla

Début 2023, Elon Musk a déclaré que Tesla s’apprêtait à construire une nouvelle Gigafactory au Mexique. Il y a quelques jours, le ministère de l’Environnement a donné son feu vert. Voici tous les détails sur l’arrivée du constructeur américain au Mexique.

Le Mexique pousse, mais Elon Musk freine

Tesla s’intéresse au nord du Mexique depuis plusieurs mois. L’entreprise n’avait en revanche pas donné de calendrier précis sur le développement de sa Gigafactory au Mexique. Désormais, nous y voyons plus clair. L’entreprise d’Elon Musk a acheté le terrain et le ministère fédéral de l’Environnement du Mexique vient de délivrer une « autorisation d’utilisation du sol » à Tesla. Le gouvernement de l’État de Nuevo Leon, là où sera construite l’usine, précise que le terrain s’étend sur environ 261 hectares.


À lire aussi
Gigafactory Mexique : Tesla ne fera pas la même erreur qu’à Berlin

La marque n’a pourtant pas réagi à cette bonne nouvelle. Elon Musk semble hésitant au sujet de la construction de cette usine. Le patron de Tesla a même déclaré en octobre qu’il hésitait à « se lancer à fond » dans le projet d’une usine au Mexique, en raison de « l’incertitude économique ». Il a déclaré ceci il y a quelques jours : « nous préparons le terrain pour démarrer la construction et réaliser tous les travaux à long terme. Mais nous voulons avoir une idée précise de ce à quoi ressemble l’économie mondiale avant d’aller à toute vitesse ».

Une Gigafactory à 5 milliards de dollars ?

On a donc d’un côté le Mexique qui pousse pour que le projet aboutisse et de l’autre Elon Musk qui adopte une posture étonnement prudente. Le milliardaire ne nous a pas habitué à cela. Le constructeur n’a d’ailleurs pas encore dévoilé ses prévisions budgétaires en ce qui concerne l’investissement pour cette Gigafactory au Mexique. De son côté, le gouvernement de Nuevo Leon a estimé que la fabrication de l’usine coûterait environ 5 milliards de dollars. Il pourrait s’agir de « la plus grande usine de véhicules électriques au monde ».

L’État de Nuevo Leon s’implique déjà dans le projet. Les autorités ont annoncé la construction « d’un nouveau district industriel » afin de soutenir la Gigafactory de Tesla. Des routes, un gazoduc, des embranchements ferroviaires et des services pour l’eau et les égouts sont déjà sortis de terre, pour « faciliter le travail du constructeur ». En tout, l’État mexicain va dépenser 130 millions de dollars en infrastructures pour soutenir l’arrivée de la Gigafactory.


À lire aussi
Tesla : la Gigafactory de Berlin se dote de sa propre ligne ferroviaire pour transporter les employés

L’usine mexicaine doit normalement permettre à l’entreprise d’Elon Musk d’accélérer le développement de la Tesla Model 2. Pour le Mexique, c’est la preuve que la tendance du « nearshoring » (une stratégie d’externalisation des activités de production dans des pays proches géographiquement) est en train de décoller. Avec cette usine géante, le pays compte bien voler la vedette à la Chine.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus