News & Reviews

Cohabitation entre thermique et électrique, Volkswagen optimiste pour le futur ?

92



Depuis le 14 février dernier, la tension semble palpable au sein de l’Union Européenne puisque certains pays s’opposent catégoriquement à la fin des moteurs thermiques en 2035. C’est au tour d’une marque automobile d’entrer dans la danse et de défendre la cohabitation entre le thermique et l’électrique.

Après l’Italie, la Bulgarie ou encore la Pologne, c’était au tour de l’Allemagne de faire volte-face et de bloquer son vote pour mettre fin aux moteurs thermiques en 2035. En ce mois de mars, c’est au tour d’une marque automobile allemande de défendre cette idée de cohabitation entre le thermique et l’électrique. En effet, pour le patron de Volkswagen, Oliver Blume, “Il faut réfléchir à ce qu’il va se passer pour les voitures thermiques”. Le groupe ne dit pas non à l’électrique mais ne met pas fin non plus aux moteurs thermiques et sollicite même le carburant de synthèse pour faciliter la transition.

Les carburants de synthèses à la rescousse du thermique ? 

Toujours selon le patron de Volkswagen, l’engagement de la marque est plutôt clair : « Nous voulons développer au maximum la mobilité électrique, c’est la mobilité du futur. Mais si vous regardez la production automobile dans son ensemble, (…) il faut réfléchir à ce qu’il va se passer pour les voitures thermiques : il y a plus de 1,4 milliard de ces voitures qui roulent aujourd’hui et ce chiffre va continuer d’augmenter. Ces voitures vont rouler pendant des décennies encore », rappelle -t-il. La solution pour une cohabitation totale : les carburants synthétiques qui pourraient offrir une alternative pour réduire les émissions de CO2. Un soutiens peu étonnant lorsque l’on sait que Porsche (du groupe VW), est à la pointe de la technologie en matière de carburant de synthèse. Pour rappel, Volkswagen a signé une progression sur la vente de véhicules électriques (23,6% en 2022) mais cela reste un pourcentage faible (7%) de ses ventes mondiales.

 



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus