News & Reviews

Championnat du monde d’Endurance, Quoi de neuf en 2023 ?

71


Le championnat FIA-WEC démarre ce week-end à Sebring (Floride). Avènement de la catégorie Hypercar, révolution pneumatique, centenaire des 24 Heures du Mans… La saison à venir promet de marquer l’histoire du sport automobile.

Sept constructeurs sur la ligne de départ : cela n’était jamais arrivé dans la catégorie reine et une seule fois, en 2014, pour l’ensemble du championnat. C’est avant tout une réglementation technique évoluée qui a aussi permis ce succès. Si, jusque-là seules les voitures répondant au règlement LMH (Le Mans Hypercar) et ex-LMP1 (ancienne catégorie) Non Hybride étaient acceptées, ces dernières sont bannies alors que les LMDh (Le Mans Daytona hybrides) font leur apparition. Pour rappel, si les LMH sont des voitures totalement conçues en interne, les constructeurs ayant opté pour le LMDh choisissent un châssis parmi les quatre éligibles en LMP2 (Multimatic, Oreca, Ligier ou Dallara). La carrosserie et le moteur sont faits maison, au contraire de la transmission et du système hybride, communs à toutes les autos et fournis par Xtrac, Williams Engineering ou Bosch.

De quoi attirer plus de constructeurs, puisque Toyota, Peugeot et Glickenhaus sont cette année rejoints par Porsche, Cadillac, Vanwall (avec Jacques Villeneuve) et Ferrari, qui fait son retour dans la catégorie reine de l’Endurance après 50 ans d’absence. Porsche a par ailleurs vendu deux 963 à des écuries clientes. Celle couvée par Jota (équipe tenante du titre en LMP2) doit arriver dès les 6 Heures de Spa-Francorchamps (29 avril) et celle du Proton Racing est attendue pour les 6 Heures de Monza (9 juillet).

LMP2

Après deux saisons seulement d’existence, le LMP2 Pro/Am n’est plus. Pour rappel, cette « sous-catégorie » était réservée aux équipages faisant appel à au moins un pilote de licence Bronze. Hormis cela, pas de nouveauté notoire côté règlement.

Notons le retour dans la catégorie du Alpine Endurance Team, qui descend d’un cran avec deux Oreca 07 avant de renouer avec l’Hypercar dès 2024, avec une LMDh basée sur un châssis Oreca et équipée d’un moteur d’origine Mecachrome. C’est donc une année de transition pour l’écurie tricolore.

Un équipage sera par ailleurs à suivre de près, à savoir celui de l’Oreca 07 n°63 du Prema Racing. Au volant, se relaieront l’ex-pilote F1 Daniil Kvyat, le pilote officiel Lamborghini Mirko Bortolotti et la Française de 19 ans Doriane Pin, qui débute dans la catégorie. Brillante l’an passé en GT, cette dernière s’est montrée à son avantage lors des essais d’avant-saison, ne concédant que 0 »283 au chrono de référence ! Deviendra-t-elle la première pilote féminine à être sacrée en FIA WEC ? Là est bien son objectif pour poursuivre son ascension.

GTE Am

Les constructeurs partis en Hypercar, le GTE Pro n’avait plus de raison d’être. De quoi faire du GTE Am la catégorie reine du Grand Tourisme et lui donner une exposition médiatique dont elle n’avait jamais joui jusqu’alors. Profitez-en, l’an prochain, ces démoniaques GTE laisseront place à des GT3 un peu plus civilisées. Porsche, Ferrari, Aston Martin et Corvette sont toujours là, la firme américaine s’appuyant sur Ben Keating, tenant du titre dans la catégorie. Là aussi, une jeune française sera à surveiller : Lilou Wadoux, intronisée il y a peu pilote officielle Ferrari et qui est nantie d’un potentiel certain.

Calendrier


De six manches la saison dernière, le WEC profite de l’émergence de la catégorie Hypercar pour passer à sept en 2023… avant de passer à huit en 2024. Cette année, le championnat du monde d’Endurance retourne sur l’Autódromo Internacional do Algarve, au Portugal. Une course programmée le 16 avril, sur un tracé déjà visité en 2021, en pleine crise du Covid.

Mais le point d’orgue sera bien entendu les 24 Heures du Mans, dont ce sera le centenaire. Tous les billets ont déjà été vendus, mais les organisateurs essaient de pousser les murs pour accueillir plus de monde. C’est alors un succès sans précédent qui s’annonce les 11 et 12 juin dans la Sarthe.

Pneumatiques

Et si c’était là que résidait l’une des plus grandes nouveautés de la onzième campagne du FIA WEC ? Dans un but écologique, Michelin a proposé à l’Automobile Club de l’Ouest de bannir les cabanes de chauffe. En plus de fonctionner au gazole, ces dernières prenaient une place non négligeable dans le fret. Le manufacturier clermontois propose donc cette année une toute nouvelle gamme en Hypercar, propice au démarrage à froid.

« Nous y pensons depuis quelques années et trouvons la démarche logique, » avoue Matthieu Bonardel, directeur de Michelin Motorsport. « En plus d’avoir des vertus écologiques, cela va encourager les équipes à privilégier les doubles relais. » Et pour cause, les tours suivants un changement de train sont délicats à gérer, l’adhérence étant précaire le temps que la gomme monte en température. Une nouveauté qui n’a pas fait que des heureux chez les pilotes.

« Nous avons travaillé sur des gommes qui montent plus vite en température tout en préservant les performances-clés des pneus de la saison dernière, » enchaîne Pierre Alves, Directeur des programmes Endurance de Michelin. « Cependant, une phase de montée en température est à prévoir lors de chaque changement de pneumatiques en course, ce qui devrait pousser nos partenaires à tirer parti de la constance et de la longévité des pneus Michelin, deux qualités qui constituent notre signature. » Cette nouveauté va, effectivement, redonner au pneumatique une place prépondérante dans la stratégie. Mais là n’est pas la seule révolution.

En effet, si par le passé les équipes bénéficiaient de pneus pluie et d’autres destinés à la piste séchante, il n’y aura plus qu’un seul type de rainurés qui couvrira toutes les conditions d’humidité. De quoi diminuer de manière drastique le nombre de gommes acheminées sur place…

Les 1000 Miles de Sebring se dérouleront dès ce vendredi. Le départ de la course sera donné à 12 heures locales, soit 17 heures en France.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus