News & Reviews

Cette supercar chinoise promet du (très) lourd !

16



Présentée par BYD en début d’année, la YangWang U9 se dévoile petit à petit. Cette supercar 100 % électrique va développer une puissance totale de 1 287 ch, mais devrait peser assez lourd.

1 287 ch et 2 475 kg pour la YangWang U9

De plus en plus de constructeurs spécialisés dans l’électrique se lance dans des projets de supercars. Nio, Hongqi, Polestar, ou encore Aion ont tous pour projet de sortir un modèle sportif au cours des prochaines années. BYD ne passera pas à côté de cette tendance. Le géant chinois a récemment dévoilé la YangWang U9, un coupé sportif très puissant, dont les dernières spécificités techniques viennent d’être révélées.


À lire aussi
Voici la première supercar électrique chinoise

Le modèle de l’entreprise de Shenzhen sera encore plus puissant que ce qui avait été annoncé. De 1 100 ch, elle passe finalement à 1 287 ch. Le coupé sportif de BYD disposera de quatre moteurs électriques de 322 ch (240 kW) : un dans chacune des quatre roues du bolide. La YangWang U9 devrait tout de même peser 2 475 kg. C’est par exemple 175 kg de plus que la Rimac Nevera et beaucoup plus qu’une supercar thermique.

Des performances solides et un prix à l’image de BYD

Pour ce qui est des dimensions, on constate qu’il s’agira d’une supercar assez imposante. 4 966 mm de longueur pour 2 029 mm de largeur et 1 295 mm en hauteur. BYD voit les choses en grand et dote l’U9 d’un empattement de 2 900 mm. De quoi lui permettre d’accueillir une grosse batterie de 100 kWh entre les essieux. Un pack fabriqué par FinDreams, une filiale de BYD.

Yangwang U9 (2023)

Le constructeur chinois promet que son modèle sera en mesure d’abattre le 0 à 100 km/h en 2 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 300 km/h. Autre point fort : son autonomie. En effet, la YangWang U9 sera en capacité de parcourir jusqu’à 700 km avec une seule charge. Enfin, le coupé sportif sera doté d’un système de suspension très spécial, le « Disus-X ».


À lire aussi
Polestar Synergy : bientôt une supercar électrique suédoise ?

BYD promet que cette technologie sera en mesure d’assurer « un contrôle complexe des mouvements verticaux, latéraux et longitudinaux grâce à une combinaison de mécanismes capables de gérer l’amortissement de la carrosserie, le système hydraulique et les pneumatiques ». Une technologie qui permet d’ailleurs à la YangWang U9 de rouler sur trois roues et même de rebondir. Niveau prix, c’est très raisonnable. Il faudra compter 1 million de yuans, soit environ 130 000 euros.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus