News & Reviews

Cette Porsche 356 sort de sa grange après 38 ans de coma

29


La Californie du Sud est connue pour abriter des trésors automobiles cachés dans des endroits insolites. Récemment, un spécialiste a eu la chance incroyable de découvrir une Porsche 356 de 1959, qui avait été dissimulée dans une grange pendant plus de trois décennies. Cette découverte révèle une voiture de collection exceptionnelle dans son état d’origine.

Tout a commencé lors d’un événement « Cars and Coffee » dans le comté d’Orange, en Californie du Sud. Le YouTubeur automobile Randy, de la chaîne « Carchaeology », a été invité par son ami à enquêter sur cette voiture et d’aller la retrouver dans son lieu de sommeil. Sans hésiter, il s’est rendu sur les lieux pour immortaliser ce moment unique.

Ce trésor automobile était une Porsche 356 de 1959, qui avait été stationnée dans cette grange depuis 1985. La voiture était recouverte d’une épaisse couche de poussière, et il était évident qu’elle n’avait pas vu la lumière du jour depuis des décennies. Les plaques d’immatriculation de 1985 étaient toujours en place, ce qui témoignait de la durée de son confinement.

La Porsche 356 était en excellent état de conservation malgré les années passées à l’abri de la lumière. L’intérieur, en particulier, était remarquable, avec des sièges et un tableau de bord en parfait état. L’histoire derrière cette Porsche 356 est tout aussi intéressante. Son propriétaire l’avait achetée en 1975 et l’avait conduite jusqu’en 1985, date à laquelle il l’avait rangée dans la grange. Interrogé sur la raison de cette mise au repos, le propriétaire a simplement répondu qu’il n’avait plus ressenti le besoin de l’utiliser… aussi simple que ça.

Après des décennies de solitude dans la grange, cette belle Porsche 356 a finalement été délivrée de sa prison de poussière ! Elle a quitté son ancien garage, non pas pour s’installer en maison de retraite, mais pour trouver un passionné qui saura la chérir comme elle le mérite, Mais attention, cette charmante Porsche n’est pas à vendre au premier venu. Non, non ! Le propriétaire actuel veut la confier à quelqu’un qui saura la câliner et la chouchouter, soit tout l’inverse de ce qu’il a fait durant toutes ces décennies.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus