News & Reviews

Cette Jaguar Type E a dépassé le million d’euros aux enchères

35


À l’occasion d’une vente aux enchères organisée à Londres, une Jaguar Type E série 1 de 1961 a été adjugée pour plus d’un million d’euros. Un record pour un tel modèle, rendu possible grâce à un passé prestigieux .

C’est un modèle d’exception, certes, mais difficile d’imaginer une Jaguar Type E dépasser la barre du million d’euros aux enchères. C’est pourtant ce qui s’est passé du côté de Londres. À l’occasion d’une vente aux enchères organisée par la maison Gooding & Company, une Jaguar Type E Série 1 cabriolet de 1961, d’un six cylibdres 3,8 litres développant 265 ch, a été vendue pour la modique somme de 911.250 £, soit environ 1.070.000 euros. 

Un modèle possédé par une légende de la marque 

La raison d’une telle somme ? Son histoire. Ce châssis numéro 850004 a été configuré avec un volant positionné à droite. Un détail qui fait de cette Type E, le quatrième modèle de l’histoire à être sorti d’usine dans cette configuration.

Présentée en 1961 au Salon de Genève, cette Jaguar bleu nuit a effectué ses premiers tours de roue en tant que véhicule de presse. Mais c’est surtout son premier propriétaire qui dote ce cabriolet, d’un destin exceptionnel.
 

Car elle était la voiture personnelle d’un certain Franck « Lofty » England. Si son nom ne vous dit rien, cet ingénieur britannique était le directeur de l’écurie Jaguar Cars. Sous sa houlette, la formation a connu ses plus belles années en compétition avec notamment deux victoires aux 24 Heures du Mans sur la Type C (en 1951 et 1953) , ainsi que trois autres couronnes à bord de la Type D (1955, 1956 et 1957) .

Par la suite, Lofty England a pris la relève de Sir Williams Lyons en tant que président directeur général de la marque Jaguar.

Une telle histoire, qui a poussé un certain acheteur à acquérir ce « lot 22 » pour plus d’un million d’euros.

Selon Le Figaro, une Jaguar Type E série 1 de la sorte n’avait jamais franchi la barre des 400.000 dollars (soit 372.000 €).
 



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus