News & Reviews

CES 2024 – Honda lance enfin sa révolution électrique avec deux concepts

14


Honda Kiwami Concept (2003)

Honda lancera une nouvelle génération de véhicules électriques en 2026. Et pour tenter de rattraper son retard, il mise sur un retour à ses valeurs historiques et sur un style osé.

Chez Honda, l’électrification porte pour le moment la griffe “e:”. Un nom issu de la petite citadine Honda e, mais désormais porté aussi bien par des véhicules électriques, qu’hybrides ou hybrides rechargeables. En 2026, le constructeur japonais lancera une nouvelle génération de modèles électriques, la “Série 0”.

Le passé comme guide pour le futur ?

0 comme zéro émission, mais aussi comme un point de départ, à la fois pour des modèles électriques conçus comme tels dès le départ (et non pas adaptés), mais aussi pour la marque elle-même. Sous le nouvel adage “mince, léger, sage” (thin, light, wise), la marque qui a en partie sombré dans un certain conformisme compte renouer avec ses valeurs historiques : plaisir de conduite, innovation, efficience, légèreté, design…

Un coup de rétro qui est accentué par le nouveau logo qui sera porté par les véhicules de cette Série zéro. Un H dépourvu de son habituel entourage. Habituel aujourd’hui, mais ce n’était pas le cas à l’origine. Le petit utilitaire T360, première automobile de production de la marque,  arbore ainsi un grand H sur son capot…


À lire aussi
Gros échec, cette voiture électrique de Honda va prendre une retraite anticipée

Une berline audacieuse pour 2026

Des valeurs qui sont pour le moment illustrées par deux concepts présentés au CES. Le plus parlant est celui de la Honda Saloon (berline), qui préfigure d’assez près le premier modèle de la série prévu en 2026. Et même s’il est présenté en terre américaine, ce véhicule aura bien une carrière internationale ; Europe y compris. Au-delà de son style, Honda ne communique toutefois aucune donnée chiffrée ou spécificité technique hormis la direction by-wire.

Uniquement un concept ? Pas vraiment, puisque le véhicule présenté serait ainsi fidèle à 90% au modèle final. Et avouons que sous son allure de berline / break monocorps, cette Honda Saloon nous rappelle furieusement un autre concept, resté sans suite, la Kiwami présentée au salon de Tokyo en 2003… À l’époque, Honda était convaincu de l’avenir de l’hydrogène et multipliait les expérimentations de sa série FCX. La Kiwami était ainsi dotée d’une pile à combustible. Pour la “série” en 2008, Honda avait préféré un style plus conventionnel pour sa Clarity de première génération.

Il faut croire que ce concept n’a pas été oublié, mais le contexte a changé. Avec la Clarity, Honda voulait prouver que la pile à combustible était capable de propulser une berline classique. Aujourd’hui, le constructeur japonais doit sortir du lot pour se faire une place sur un marché de la berline électrique déjà bien pourvu en matière de berlines “générique”. D’autant que Honda sera également présent sur ce terrain, avec l’Afeela conçue en partenariat avec Sony, probablement sur la même base technique que la Série 0.

Honda Kiwami Concept (2003)

Le concept Honda Kiwami de 2003

Le monospace revient à la mode ?

Pour mieux sortir du lot, Honda ne complète pas sa berline par un SUV, mais bien par un monospace. Un pari osé en terre américaine, un des marchés sur lequel ce type de véhicule a l’image “has been” la plus marquée. Mais Honda nous joue à son tour la petite chanson du possible retour en grâce de ce type de véhicule via le passage à l’électrique. D’autant plus que chez Honda, on est sans aucun doute nostalgique de l’Odyssey, dans sa version japonaise.

Baptisé Space Hub, ce monospace du futur se distingue par ses faces avant et arrière coupés net, et l’esprit de famille est bel et bien présent entre les deux modèles. La face avant vitrée illustre le fait que ce concept est un véhicule autonome avec planche de bord et commandes rétractables. L’arrière dépourvu de vitrages est osé, car il pourrait véhiculer une image utilitaire. Mais il est fait pour accentuer l’effet lounge de l’intérieur avec ses deux banquettes en vis-à-vis, une troisième tout à l’avant faisant face à la route.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus