News & Reviews

Ce SUV électrique conçu avec Xiaomi montre que les constructeurs chinois aiment encore copier

6


Chery iCar V23En matière d’automobile, Xiaomi a frappé fort avec le lancement de sa berline électrique SU7. Mais loin de mettre tous ses œufs dans le même panier, le groupe chinois a aussi collaboré à la création du dernier SUV électrique iCar V23 de Chery.

L’année dernière, Chery a lancé sa nouvelle marque iCar. Une marque qui souhaite proposer des modèles électriques modernes, mais abordables. Le premier véhicule a été le SUV iCar 03, aux libres inspirations de Land Rover Defender. Pour son second modèle, le petit SUV V23, Chery ne parvient pas vraiment à s’affranchir de quelques inspirations bien visibles. On ne manquera pas en particulier l’arrière inspiré du Mercedes Classe-G. À l’avant, l’inspiration est encore plus flagrante, même si elle est moins connue hors de Chine. On retrouve ici les traits de la “Jeep chinoise”, la Beijing BJ212. Une référence qui tombe plutôt mal, puisque BAIC s’apprête justement à sortir sa propre réinterprétation de son modèle iconique. L’intérieur est inspiré par une marque britannique spécialiste du tout-terrain…

Voilà donc un petit SUV au look de baroudeur, et qui semble en avoir les capacités. Pour une fois, nous ne sommes pas ici face à un mastodonte. Le V23 ne mesure de 4,22 m de long, mais il s’étale sur 1,92 m de large. Son empattement super long pour sa taille (2730 mm) combiné à 212 mm de garde au sol lui permet d’afficher des angles d’attaque et de départ dignes d’une Jeep : 43 et 41 degrés. Le Defender n’est qu’à 38 et 40 degrés, le Jeep Wrangler Rubicon à 43,9 et 37 degrés. Et pour exploiter tout cela, il sera bel et bien disponible avec une version double moteur à quatre roues motrices. Les puissances ne seront connues qu’à l’approche du salon de Pékin à la fin du mois. L’autonomie sera comprise entre 400 et 500 km selon les versions.

L’ombre de Xiaomi

Mais ces caractéristiques ne sont pas les seuls points à retenir pour ce V23. Né chez Chery, il compte également un certain Xiaomi dans sa parentèle. Le groupe chinois ne se contente pas de lancer à grands frais et en grande pompe sa propre marque, il a aussi noué divers partenariats. Le V23 est donc le fruit d’une association entre Chery et SmartMi, filiale de Xiaomi spécialisée dans le traitement de l’air : purificateurs, climatisations, humidificateurs, ventilateurs…

Initialement, il était prévu que SmartMi se contente d’un rôle limité, mais qui a pris de l’ampleur au fil des mois. Pour finir, Chery se limite désormais à la production, logistique, vente et après-vente. L’ensemble de la conception a donc été supervisée par la filiale de Xiaomi. Et les deux partenaires ne comptent pas s’arrêter à ce seul modèle. Au moins six véhicules sont prévus dans les trois prochaines années.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus