News & Reviews

Ce SUV électrique a bien plus d’autonomie qu’un Tesla model Y et coûte le même prix !

86


Tesla, Tesla, et encore Tesla ! À en croire certains, il n’y aurait que cette marque pour faire foi dans le domaine de l’électrique. Heureusement, la réalité est bien plus nuancée, et certains modèles gagneraient à être mieux connus, à l’instar du Volvo XC40 Recharge et ses 573 kilomètres d’autonomie.

Certes, les Tesla jouissent d’une très bonne réputation en matière de performances et d’efficience. Mais au moment de choisir entre plusieurs modèles, et à tarifs équivalents, c’est bien souvent le critère de l’autonomie qui oriente la décision. Or sur ce point précis, Tesla ne mène plus la danse, surtout si on regarde les modèles dont le prix est inférieur à 47000 euros. En effet, nous vous en faisions écho récemment, le Volvo XC40 Recharge dans sa finition Start Extended Range est désormais la voiture électrique éligible au bonus avec la meilleure autonomie du marché, soit 573 kilomètres selon le cycle WLTP. Il passe ainsi devant la Cupra Born VZ XL et ses 550 kilomètres. À titre de comparaison, le Tesla Model Y propulsion qui s’affiche au même tarif et appartient au même segment que le Volvo, est annoncé avec un “petit” 455 kilomètres d’autonomie. Est-il dépassé pour autant ? Tâchons d’y voir plus clair en comparant les caractéristiques de ces 2 SUV concurrents.

Performances

Si les performances ne sont, pour beaucoup, pas un critère de choix, il faut bien avouer que l’électrique permet souvent de se faire plaisir lorsque la pédale d’accélérateur est sollicitée. Bien que le Model Y propulsion soit le modèle de chez Tesla le moins rapide sur l’exercice du 0 à 100 km/h (6,9 secondes), il n’en reste pas moins compétitif face à une petite sportive comme la Mini Cooper S thermique par exemple. Avec ses 275 ch, il se place ainsi devant le Volvo XC40 Recharge et ses 252 ch. Ce dernier fait quant à lui jeu égal avec la version électrique de la Cooper S, soit 7,4 secondes sur le 0 à 100 km/h. À noter que la vitesse maximale est limitée à 180 km/h sur le Volvo, ce qui n’est pas le cas sur le Tesla qui affiche 217 km/h de pointe. Mais au-delà des performances brutes légèrement meilleures sur le Tesla, c’est aussi la tenue de route de l’Américain qui est plus rigoureuse lorsque le rythme augmente. Ainsi, sur route sinueuse, le Volvo, bien qu’étant également une propulsion, sera moins typé sportif. C’est aussi pour cette raison qu’il est plus confortable. Au quotidien et sur long trajet, on le préfèrera sans hésiter.

Au chapitre des performances de recharge, balle au centre en ce qui concerne la recharge en courant alternatif avec un chargeur embarqué de 11 kW dans les 2 cas. Pour la recharge en courant continu, le pic de puissance peut monter jusqu’à 170 kW côté Tesla, et 150 kW côté Volvo. Des valeurs assez proches, tout comme les courbes de recharges qui sont presque superposables. Mais que cela soit à domicile ou sur borne rapide, la recharge de 20 à 80% restera plus rapide sur le Model Y. Pourquoi ? Tout simplement à cause de la capacité de la batterie qui n’est pas la même.


À lire aussi
Témoignage vidéo – « J’ai acheté mon Tesla Model Y avant la baisse des prix mais ça ne m’embête pas plus que ça »

Efficience

On pourrait penser naïvement que le Volvo présente une plus grande autonomie que le Tesla du fait d’une meilleure efficience. Malheureusement, il n’en est rien et le XC40 doit sa belle autonomie à une batterie de 82 kWh, contre 60 pour le Model Y. Cette course à “celui qui a la plus grosse” se fait bien évidemment au détriment de l’environnement. On rappellera d’ailleurs que l’ADEME recommande une batterie de 60 kWh pour que la voiture électrique reste intéressante financièrement et écologiquement parlant. Notons tout de même que la fabrication du Volvo (batterie incluse) se fait en Europe, contrairement au Tesla qui, dans sa version propulsion, est fabriqué en Chine.

Toujours est-il que grosse batterie rime avec poids accru. Dans les faits, la différence n’est pas aussi élevée qu’on peut l’imaginer. Déjà parce que le Volvo présente des dimensions inférieures, mais aussi du fait de la chimie des batteries : NMC (Nickel Manganèse Cobalt) dans le cas du Volvo, et LFP (Lithium Fer Phosphate) dans le cas du Tesla. Or pour une même capacité, les batteries NMC sont plus légères. Résultat, malgré une batterie de capacité bien supérieure, le Volvo XC40 ne pèse “que” 100 kg de plus, soit un peu plus de 2 tonnes sur la balance. C’est trop comparé à ce que cela devrait être, mais cela reste une valeur honorable pour un SUV électrique de ce gabarit.

Avec cet embonpoint et du fait d’un coefficient de pénétration dans l’air plus élevé, le XC40 présente une consommation plus importante (de l’ordre de 15% en cycle mixte). Conséquence directe, plus la vitesse moyenne d’un trajet sera élevée, plus son avance en matière d’autonomie se réduira. Ce sera notamment le cas lors des longs trajets sur autoroute. Malgré tout, le Volvo garde l’avantage et permet de relier plus facilement 2 stations de recharge un peu éloignées l’une de l’autre. Pour avoir le même niveau d’autonomie avec le Model Y, il faut en fait opter pour la version Grande Autonomie. Facturée 53 990 €, cette dernière est alors 12000 euros plus chère si on prend en compte le bonus écologique de 5 000 € à déduire du prix du XC40 Recharge. À autonomie équivalente, le Volvo est donc moins cher, mais est-ce aussi le cas à équipement égal ?

Équipements

Dans sa finition Start, le Volvo dispose d’une sellerie tissu, avec réglage manuel des sièges, du freinage d’urgence automatique, de l’alerte de franchissement de ligne, de radars de recul, d’un régulateur de vitesse (non adaptatif), de jantes de 19 pouces avec pneus 4 saisons, et de rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement. De son côté, le Tesla Model Y propose en plus la pompe à chaleur, le régulateur adaptatif, le volant et les sièges chauffants, ainsi que la caméra de recul et le maintien de ligne. En outre, le SUV américain dispose d’un plus grand volume de chargement, avec la présence d’un hayon électrique et d’un frunk. De cette comparaison, il en ressort que le Model Y est largement mieux équipé et c’est cette fois le prix du XC40 qui grimpe en flèche si l’on veut disposer d’un même niveau d’équipement. Pourtant, il reste un argument de taille au Volvo : Android Automotive. En effet, l’interface logicielle du SUV “suédois” (on rappellera à toute fin utile que Volvo est détenu aujourd’hui par le géant chinois Geely) est animée par l’excellent système de Google. Ce système, qui équipe aussi la nouvelle Renault Megane, est plébiscité par la communauté des utilisateurs de voitures électriques, notamment en ce qui concerne le planificateur d’itinéraire. Bien sûr, le logiciel Tesla s’en sort très bien également, il ne faudra simplement pas compter sur la compatibilité avec Android Auto ou Apple Carplay. Question d’habitude.


À lire aussi
Volvo C40 électrique : le nouveau SUV annonce ses tarifs

Et le gagnant est … ?

Si l’un est plus performant, l’autre est plus confortable… Si l’un consomme moins, l’autre a plus d’autonomie… Si l’un possède un équipement de série plus étoffé, l’autre dispose d’Android Automotive… Il n’est ainsi pas si simple de recommander l’un plutôt que l’autre, et en définitive, c’est bien vous, lecteurs, qui avez la liberté de les départager en fonction de vos critères. Reste que pour les non experts de la voiture électrique, vous savez maintenant qu’avec un budget de 47 000€, le Volvo XC40 Recharge est une alternative au Tesla Model Y, qui aussi bon choix soit-il, est loin d’être le seul SUV à mériter votre attention dans cette gamme de prix. Cela dit, si vous êtes pressé, il y a fort à parier que l’américain remporte, une fois de plus, la mise. Les délais de livraison étant pour juin au maximum. Sacré Tesla ! On n’est donc pas prêt de le voir reculer dans les résultats d’immatriculations mensuels !



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus