News & Reviews

ce que l’on sait déjà sur le premier modèle électrique d’Alfa

12


Alfa Romeo dévoilera son premier modèle électrique le 10 avril prochain. Il s’agit d’un petit SUV, qui se nommera Milano.

Quel nom ?

En décembre dernier, Alfa Romeo a officialisé le patronyme de son prochain SUV, petit frère des Tonale et Stelvio. Alors que ses derniers ont l’appellation d’un col italien, le nouveau venu utilise tout bonnement le nom de la ville de naissance de la marque. Un sacré honneur. Selon les mots du constructeur, la ville est “ambassadrice du Made in Italy dans le monde entier, capitale internationale du design et symbole de l’innovation”. Ce choix des origines est aussi associé au fait que ce véhicule doit marquer une étape majeure dans l’histoire d’Alfa, car ce sera le premier électrique.

Quel look ?

Alfa Romeo vient de publier des images d’un véhicule encore bien camouflé. On devine la silhouette générale du véhicule, qui devrait mesurer environ 4,20 mètres de longueur. Pour Alfa, ce modèle sera l’occasion de faire évoluer son style, sous l’impulsion d’Alejandro Mesonero-Romanos, arrivé à la tête du design Alfa Romeo en juin 2021, et qui signe ici son premier véhicule de grande série pour Alfa. Le designer ne va pas hésiter à piocher des éléments dans le passé du constructeur, il avait d’ailleurs lui même évoqué la SZ.

Quels moteurs ?

L’Alfa Romeo Milano utilisera la même base que les cousins de Stellantis, plus ou moins récents, à savoir les Fiat 600, Jeep Avenger ou Peugeot e-2008. Ces modèles utilisent un bloc de 115 kW, soit 156 ch. On devrait le retrouver sur la configuration standard du Milano. Alfa Romeo souligne toutefois le positionnement sportif du véhicule. Son SUV devrait donc avoir le droit à une variante plus musclée. D’ailleurs, de son côté, Abarth a officialisé l’arrivée d’une 600e sportive forte de 240 ch. On devrait ainsi avoir cette puissance pour un Milano plus musclé.


À lire aussi
Abarth 600 : quelle sera la puissance du SUV électrique sportif ?

Quelle batterie et quelle autonomie ?

Les cousins ont le droit à une batterie de 54 kWh. Celle-ci donne une autonomie d’un peu plus de 400 km. Cette autonomie devrait en prendre un coup sur la variante plus musclée. Côté recharge, il faut s’attendre à un maximum de 11 kW en AC et 100 kW en DC.

Quels prix ?

Voilà un sujet délicat pour Alfa Romeo, alors que la guerre est prix est lancée chez les modèles électriques, avec de nouveaux acteurs qui bousculent le marché. Si on suit la logique de positionnement des marques du groupe Stellantis, ce Milano devrait flirter avec les 40.000 € en prix de base (l’Avenger commence à 38.000 €, en étant un peu plus petit). Mais on est au niveau d’un Renault Scénic électrique, plus familial et qui propose 430 km d’autonomie !

Quelles dates ?

Alfa Romeo l’a confirmé : le Milano sera entièrement dévoilé le 10 avril 2024, à Milan bien sûr. Le constructeur devrait ouvrir les carnets de commandes dans la foulée. Mais les livraisons ne devraient pas commencer avant septembre.

Quelle concurrence ?

Alfa Romeo le dit lui-même : avec ce modèle, il fait son retour sur le segment B, celui des véhicules urbains. Le Milano est donc un concurrent des petits SUV électriques, à commencer par ses encombrants cousins Fiat 600 et Jeep Avenger ! Il y a aussi bien sûr les DS3, Opel Mokka et Peugeot e-2008. Ses prix devraient le mettre en concurrence avec des modèles plus grands, comme le Hyundai Kona voire le Renault Scénic. Plus proche dans l’esprit, Renault lancera fin 2024 le revival de la 4L, qui sera un SUV urbain électrique.


À lire aussi
Nouvelle Lancia Ypsilon électrique : voici à quoi ressemble la Peugeot 208 italienne



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus