News & Reviews

Ce constructeur américain de voitures électriques est dans une mauvaise passe

13


Comme plusieurs fabricants de véhicules électriques, Rivian est confronté à un ralentissement de la demande. La start-up californienne va réduire ses effectifs de 10 % et prévoit finalement une production annuelle inférieure à ses estimations initiales.

Nouveau coup de mou pour Rivian

L’histoire est-elle en train de se répéter chez Rivian ? L’entreprise a déclaré que l’année 2024 ne serait finalement pas aussi flamboyante qu’elle aurait pu l’être. Le fabricant américain va réduire drastiquement sa production : Rivian table désormais sur 57 000 unités en 2024 contre 81 700 initialement. C’est légèrement moins que les 57 232 unités produites en 2023. Preuve que le constructeur n’est pas en confiance.

Pour justifier cette décision, Rivian évoque dans son communiqué « des temps d’arrêt liés à la modernisation de l’usine ». Quelle que soit la raison, cela ne rassure pas les investisseurs. Les actions de la société ont chuté de 17 % suite à ces annonces. Plus dur encore : Rivian va licencier 10 % de ses effectifs. Ce qui représente environ 1 500 personnes. La marque dit être confrontée à une « baisse généralisée de la demande ».


À lire aussi
Que prépare le constructeur de véhicules électriques Rivian ?

Le constructeur mise tout sur le R2

RJ Scaringe, le patron de la marque, a tenté de trouver les bons mots : « nous croyons fermement à l’électrification complète de l’industrie automobile, mais reconnaissons à court terme les conditions macroéconomiques difficiles ». Un sentiment partagé par plusieurs autres petits constructeurs, notamment Lucid et Fisker aux États-Unis, qui ont aussi du mal à décoller.

Rivian a brûlé beaucoup de liquidités au cours des derniers mois. L’entreprise dépense notamment pour construire une nouvelle usine en Géorgie. Comme d’autres, elle perd des milliers de dollars sur chaque véhicule électrique produit. Pour tenter de se relancer, Rivian a réduit ce mois-ci le prix de ses R1T et R1S d’environ 3 000 dollars. Mais cela ne suffit pas.


À lire aussi
Avec plus de 50 000 unités écoulées, Rivian a doublé ses livraisons en 2023

La firme d’Irvine espère enregistrer de premiers bénéfices en 2024 sur ses deux premiers modèles. Pour sortir la tête de l’eau, Rivian devra surtout compter sur le R2. Une nouvelle gamme de véhicules électriques qui sera dévoilée le 7 mars 2024. Le Rivian R2 permettra à la marque de proposer une alternative au Tesla Model Y, de toucher une nouvelle clientèle et de se lancer sur le marché européen.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus