News & Reviews

BMW ne veut aucun artifice virtuel pour ses futures sportives électriques

21


Badge M de la berline électrique

Alors que BMW commence à dessiner son avenir sportif et électrique, la marque met au point quelques détails techniques dès maintenant.

Alors que les technologies électriques se développent, les sportives sans émission commencent à voir le jour. Cependant, pour rendre l’objet plus attrayant, les fabricants imaginent tout un tas d’artifices hérités des thermiques, à l’image de faux bruits ou de faux rapports de boîte. Soit autant de coquetteries qui ne sont pas au goût de BMW.

C’est ce qu’a précisé Franck Weber, le responsable du département R&D de BMW, lors d’un entretien avec InsideEVs : « oui, nous pouvons peut-être émuler une commande manuelle nous aussi. Pour imiter le fait de pouvoir changer les rapports de boîte, nous pouvons le faire dans l’après-midi, après avoir terminé avec les autres choses ».

Les BMW M électriques ne feront pas de bruit

Si le porte-parole de la marque n’a pas totalement rejeté l’idée, l’intégration d’une fausse boîte à vitesse ne demeure pas au cœur des priorité. mais il précise que, en tout état de cause, cela ne prendrait que peu de temps aux ingénieurs de déployer un tel système.

En revanche, Franck Weber s’est montré totalement opposé à l’idée d’installer des haut-parleurs externes sur les prochaines sportives électriques de Munich : « je pense que cela ne correspondrait pas à ce qui fait la réputation de BMW », a-t-il ajouté. Les BMW Motorsport électriques devraient donc être moins extravagantes que la dernière Hyundai Ioniq 5 N par exemple.


À lire aussi
Toyota imagine une boîte manuelle à 14 rapports pour ses voitures électriques



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus